Le Maire de la ville de Bangui, Madame Catherine SAMBA-PANZA et la Représentante du PNUD, Madame Kaarina IMMONEN procédant au lancement du projet d'assainissement de la ville de Bangui. ©PNUD RCA/Christian NDOTAH

Centrafrique : Des propriétaires des concessions insalubres bientôt sanctionnés

Le Maire de la ville de Bangui, Madame Catherine SAMBA-PANZA et la Représentante du PNUD, Madame Kaarina IMMONEN procédant au lancement du projet d'assainissement de la ville de Bangui. ©PNUD RCA/Christian NDOTAH

Le Maire de la ville de Bangui, Madame Catherine SAMBA-PANZA et la Représentante du PNUD, Madame Kaarina IMMONEN procédant au lancement du projet d’assainissement de la ville de Bangui. ©PNUD RCA/Christian NDOTAH

Africa Info (Douala)

Ai-Rca — Ce projet a été lancé à l’occasion de la Journée Mondiale de l’Environnement qui se déroulait à Bangui sous le thème: «Pensez, mangez, préservez: dites non au gaspillage alimentaire». Il a pour but de réhabiliter le centre des déchets de Bangui-M’Poko, le creusage de 2 km de canaux et le curage de 10 km de canaux existants.

En effet, l’idée est de la Présidente de la délégation spéciale de la ville de Bangui Catherine Samba-Panza lors du lancement du projet d’assainissement, de gestion des déchets et de promotion à l’hygiène, à Bangui. Les services de la municipalité pourraient désormais infliger des amendes aux propriétaires des maisons et concessions insalubres.
Le projet que pilotera la délégation spéciale de la ville de Bangui entre en droite ligne de la continuité du processus de gestion participative qu’a entamé en 2012 la Mairie, notamment par l’élaboration d’un Plan de Développement Communal Intégré (PDCI) prenant en compte les problématiques d’eau, d’hygiène et d’assainissement et qui fera aboutir également les travaux d’assainissement des marchés de Miskine et de Ouango.

A en croire Madame la Maire, après 4 mois d’exécution, il appartiendra à la mairie et à la communauté de le pérenniser par un entretien régulier en vue de rendre leur cadre de vie des habitants agréable et prévenir le paludisme et les maladies hydriques. Elle a ainsi lancé un appel aux partenaires au développement d’accompagner la ville de Bangui dans son effort de reconstruction et à la population de s’approprier chacune des initiatives prévues dans ce projet.

«assainir tout environnement est un devoir et une marque de citoyenneté». La diplomate onusienne a exhorté chaque citoyen doit adhérer à la lutte contre l’insalubrité, car, ce projet va contribuer à réduire l’impact des déchets sur l’environnement, a déclaré la Représentante résidente du PNUD Kaarina Immonem.

«Ce projet n’est bien sûr qu’un début et nous espérons la poursuivre avec d’autres allant dans le même sens», a renchéri le Directeur Pays d’ACTED (Agence d’Aide à la Coopération Technique et au Développement) qui cofinance ce projet avec le PNUD Maxime Goarant.

En passant, il a exhorté la population du 7ème arrondissement à être le garant de la réussite de ce projet qui consiste à prévenir l’inondation des différents quartiers, pour améliorer les conditions de vies des populations et de redynamiser l’économie par l’emploi.
La Représentante Spéciale du Secrétaire Général des Nations Unies, Mme Margaret Vogt a remis symboliquement au maire du 7ème arrondissement de Bangui, un lot de matériels composés des bacs à ordure, des brouettes, des gangs et des bottes que ACTED a fait don à la municipalité du 7ème dans le cadre de ce projet.

Espérons que cette inititiave fera de Bangui une capitale où il fait bon vivre après plusieurs années d’instabilité politique.

Dota, Ai Bangui

Related News

Comments are closed

Bookmark this page