Culture »


Centrafrique : Bruno Yapandé veut mettre de l’ordre dans le bordel de la presse centrafricaine

Centrafrique : Bruno Yapandé veut mettre de l’ordre dans le bordel de la presse centrafricaine
V.M BANGUI (LNC) — Depuis la brutale éviction de Christophe Gazam-Betty, c’est Bruno Yapandé le Ministre des Arts et de la Culture qui devient intérimaire de la Communication qui a pris le département de l’information en mains. Sa première intervention publique a été de mettre en place un atelier afin de réfléchir sur les conditions d’attribution de la carte de presse. De déplorer la présence de sorte de ‘pique assiettes’ lors des conférences de presse et cérémonies officielles, et de vouloir selon...

Centrafrique : L’Alliance française de Bangui rouvre ses portes ce Mardi 1er Octobre

Centrafrique : L’Alliance française de Bangui rouvre ses portes ce Mardi 1er Octobre
Isidore Mbayo BANGUI (LNC) — Fermée depuis le 22 mars 2013, L’alliance française, anciennement “Centre culturel français” va enfin rouvrir ses portes de nouveau au public.  Occasion également de mettre de l’ordre à la tête de cette institution qui depuis des mois avait un directeur par intérim, en la personne du conseiller de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France. Un fait contraire au mode de fonctionnement réglementaire de la coopération française excluant la gestion directe...

Quand la fiction s’empare de la RCA Extrait d’un épisode de ‘Plus belle la vie”

Quand la fiction s’empare de la RCA Extrait d’un épisode de ‘Plus belle la vie”
Vincent est pris en otage surPlus belle la vie

A LIRE

A LIRE
“Enseignement de corruption, ou manèges insidieux dans nos écoles ?” Par Thomas Bodo Résumé de l’ouvrage: Depuis deux décennies le système éducatif centrafricain est plongé dans une dégénérescence indescriptible entretenue vraisemblablement par les enseignants eux-mêmes.  Au niveau de l’enseignement primaire et du secondaire, les doléances se mêlent à certaines pratiques honteuses qui ont métamorphosé de nombreux enseignants en véritables « traders » dans un environnement complice qui semble ignorer la vraie...

Les récurrentes fautes d’écriture des journalistes africains

Les récurrentes fautes d’écriture des journalistes africains
Par Valery Mansfield La Presse écrite africaine peine à se faire reconnaître de ses collègues occidentaux, par exemple par le refus d’agrégation, comprendre reprendre sur son media l’article d’un confrère, principalement à cause des fautes diverses d’écriture. Ce qui est radicalement décrédibilisant. Un journaliste peut commettre des fautes, on parle de coquilles par euphémisme. Mais il appartient derrière à un rédacteur de relire et de corriger le texte, et surtout déjà, au journaliste en préalable de se...