FAITES UN DON A OCHA RCA
Actualités

Centrafrique/Ouaka : Bambari, opération musclée des paras portugais, la bonne pioche

Français | English

C’est en attaquant frontalement les bandes armées que l’on réalise que ce ne sont que des géants de papier

Aline M’PANGBA-YAMARA

PARIS [LNC] – A Bambari en fin de semaine dernière, les parachutistes portugais ont “fait le job”. Fait ce que depuis des mois, voire des années les centrafricains demandaient en vain à la MINUSCA : Nettoyer le pays de la gangrène des bandes armées, plutôt que de les laisser impunément massacrer les populations, et distraire la foule avec des pseudo-dialogues de paix qui n’aboutiront jamais. 

Cette nouvelle tactique de la MINUSCA, plus offensive, juste un feu de paille, ou la marque de la nouvelle impulsion insufflée par le sénégalais, remplaçant le palot démagogue de gabonais à la tête de l’institution onusienne ?

Toujours est-il que, grâce à des actions militaires coordonnées, terre, air et blindés en appui (comme nous l’a expliquée un spécialiste militaire), l’édifice de la pieuvre UPC à Bambari a salement pris du plomb dans l’aile.

LA RÉCOLTE FUT BONNE

BAMBARI reprise en mains en quelques 4 heures de combat, une vingtaine de “vilains” passés ‘ad patres’,  et une trentaine capturés, dont quatre gros poissons, des “généraux” de la milice. Depuis Samedi, pendant que les Forces spéciales portugaises poursuivaient leurs opérations de “nettoyage” dans les villages aux alentours de Bambari, tout ce beau monde a été transféré à Bangui pour des suites judiciaires.

© Janvier 2019 – LAMINE MEDIA – Tous droits de reproduction réservés.

 

Imagine your best photo ever
To Top