FAITES UN DON A OCHA RCA
Lu ailleurs

Centrafrique : bilan des activités parlementaires à la population par Annette Lamine

Par Fiacre SALABE

Bangui 04 janvier 2019—Ndjoni Sango : À l’occasion de la célébration de l’an 2019, la députée de la troisième circonscription du 5e arrondissement de Bangui, Annette Lamine, a échangé avec la population du quartier Banga sur les travaux effectués par les députés au parlement centrafricain. L’occasion pour elle de rendre compte à son électorat la conclusion de la récente session parlementaire trimestrielle qui vient de s’achever à l’hémicycle de l’Assemblée nationale la semaine passée.

Durant un échange de deux heures avec une frange de son électorat du quartier Banga, la députée du 5e-III Annette Lamine s’est surtout focalisée sur certaines questions cruciales qui ont été abordées par les élus de la nation pendant la toute dernière session parlementaire de l’année 2018, ayant pris fin le Samedi 29 décembre dernier.

L’interpellation du gouvernement sur la question de l’insécurité grandissante dans le pays à travers les événements douloureux survenus à Batangafo puis à Alindao au mois de novembre dernier. Elle a également situé sa population sur l’adoption de l’accord de défense entre le pays et la fédération de la Russie, le vote de la loi portant programmation militaire, en passant par l’adoption de la loi budgétaire 2019.

« Ma descente ici aujourd’hui, c’est non seulement de vous souhaiter mes meilleurs vœux du nouvel an, mais surtout de vous situer du travail que nous avons fait récemment à l’Assemblée nationale et qu’il importe pour moi de vous le restituer car il en va de mon devoir. Après les la résurgence de violence à Batangafo puis Alindo, nous avons interpellé le gouvernement afin qu’il puisse clarifier les populations de ses stratégies ou méthodes d’approche pour la sécurisation du pays. L’autre dossier que l’Assemblée a pu aborder, il s’agit de l’accord de défense entre notre pays et la fédération de Russie que nous avons tous adopté à l’unanimité. Sans oublier aussi la loi de la programmation militaire allant de 2019 à 2023 soit cinq ans avec un budget conséquent permettant au gouvernement de mener à bien sa politique de la défense du territoire et des populations centrafricaines à l’heure où le pays fait face à une menace accrue des groupes armés qui écument la quasi totalité du pays« , a expliqué Annette Lamine, députée de la 3ème circonscription du 5ème arrondissement de Bangui.

Elle n’est pas passée par quatre chemins pour attirer l’attention des jeunes filles qui ont pris part à cet échange sur la loi de parité homme femme.

« Je me tourne cette fois si vers les filles que vous devez prendre à bras le corps vos études pour votre réussite demain ce, au nom de la loi sur la parité. Car la loi sur la parité est déjà votée certes, mais elle tient compte de la compétence et de la référence ce qui explique que vous les filles, vous devez vous mettre résolument au travail. » a-t-elle lancé aux filles présentes à cet échange.

Il est à noter que cette séance de restitution organisée par la députée Annette Lamine à l’intention des populations du quartier Banga leur permet d’être bien informées des activités parlementaires. Elle affirme vouloir poursuivre cette marche dans d’autres zones de sa juridiction en cette début d’année.

Imagine your best photo ever
To Top