FAITES UN DON A OCHA RCA
Dépêches

DÉPÊCHE/Arrestation du bras droit de Mahamat AL-KHATIM (MPC) par l’armée tchadienne

Français | English

Ahmad HASSAN

BIRAO [LNC] – Un mandat d’arrêt tchadien suspendu sur la tête d’AL-KHATIM et de ses hommes depuis un bon moment s’est activé. Son second vient de tomber dans les filets des forces armées tchadiennes.

La très longue frontalière Tchad-Centrafrique est officiellement fermée. Mais cela n’empêche pas l’armée tchadienne de la franchir allègrement à chaque fois qu’elle en a envie pour des opérations de police en territoire centrafricain.

C’est ainsi qu’Abdramane HASSAN, l’adjoint de Mahamat AL-KHATIM, le général en chocolat, chef du Mouvement patriotique pour la Centrafrique (MPC), ex Séléka, vient d’être arrêté par les tchadiens, pour un transfert immédiat à N’Djamena, en application du mandat d’arrêt contre lui. 

 POUR MÉMOIRE

Afin de contextualiser la situation, précisons que Mahamat Al-Khatim n’est pas centrafricain, mais tchadien. Il était un des mercenaires qui avaient aidé François Bozizé à faire son putsch en 2003.

Au sein de la nébuleuse du “serment” (Séléka), il était d’abord le chef de l’aile militaire du FPRC de Nourredine ADAM, avant de se fâcher avec lui (l’homme étant très impulsif), et de créer son Mouvement patriotique pour la Centrafrique (MPC), un mouvement politico-militaire centrafricain.

Fâché aussi avec N’Djamena qui le soupçonne de collusion avec les rebelles tchadiens voulant la tête d’Idriss DEBY au bout d’une pique.

Pour cela que l’arrestation de son second n’a rien à voir avec la crise centrafricaine, dont le Tchad se fiche quelque part, mais une affaire en quelque sorte tchado-tchadienne.

© Janvier 2019 – LAMINE MEDIA – Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

 

Imagine your best photo ever
To Top