FAITES UN DON A OCHA RCA
Région

Centrafrique : L’État « DARASSA » s’installe, par l’imposition d’une fiscalité dans les zones sous contrôle de l’UPC

Français | English

La Nature ayant horreur du vide, alors les malfaisants ont l’habitude de le combler

Eve MALONGA

BAMBARI [LNC] – Libre comme l’air, et avec de surcroît (nous ne sommes plus en RCA à un paradoxe près) son UPC partie prenante du  comité consultatif et de suivi du DDRR de TOUADERA, Ali DARASSA prend de plus en plus ses aises. Le voilà maintenant qui va lever des impôts dans les vastes zones de la RCA étant sous son contrôle.

Tout « citoyen » devra payer des impôts et des taxes à l’UPC.

Aussi bien des impôts sur les personnes, des adultes aux enfants, que, également sur les biens divers, meubles, mobiliers et immobiliers.

Les bergers ne sont pas épargnés non plus. Chaque tête de bétail étant taxée. L’UPC a mis en place tout un barême à cet effet.

La réaction de Bangui est toujours attendue. Car s’il était nécessaire de démontrer l’état avancé de “somalisation” de la RCA, là c’est fait. La levée d’impôts est un droit régalien, ne pouvant en aucune manière être le privilège d’un chef de guerre assassin de masse. Ou alors, c’est qu’il y a un très très gros problème.

© Janvier 2019 – LAMINE MEDIA – Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Imagine your best photo ever
To Top