FAITES UN DON A OCHA RCA
Société

Centrafrique : SODECA & ENERCA, qui des deux sera la compagnie la plus bête du pays ?

Français | English

Deux sociétés nationales à objectifs régaliens, dépassées par les évènements

Albert Mahamat FALL

BANGUI [LNC] – L’une ne va jamais sans l’autre, comme des jumeaux, mais des maléfiques. La SODECA pour la flotte, et l’ENERCA pour le jus. Un point commun, toutes les deux sont dans le même bain.

Mauvaise plaisanterie aquatique mise à part. Ces deux mastodontes nationales, truffés de fonctionnaires inutiles sont des nains. L’eau, la SODECA ne la fournit pas. Il suffit de se promener dans la capitale pour s’en rendre compte.

L’électricité, dès le soleil couché, de nombreux quartiers plongent dans le noir. Ce qui fait la belle affaire des criminels de tous poils (cf : Lakouanga).

DU COURANT AU COMPTE GOUTTE (encore un jeu de mots oops!)

C’est Radio Ndeke Luka qui avait trouvé la bonne formule pour résumer tout ça : « Le manque d’électricité dans la ville de Bangui, un problème social très important. » 
Déjà, en temps normal, les banguissois sont largement gâtés avec officiellement « 8h d’électricité » par jour. Ne pas en demander plus.

Ils doivent fatiguer là bas à Boali.
Mais mais, en pratique, s’il y a 5 heures/jour, c’est heureux.
Bien évidemment, tout ça ne fait pas les affaires des réfrigérateurs et des congélateurs. Ca tombe bien, l’écrasante majorité des banguissois n’en ont pas. Un poste de télé numérique est bien plus utile. Mais là aussi, sans courant le machin ne donne pas d’images.

TRES RIGOLO

La situation de l’ENERCA est tellement comique qu’elle ne s’en rend même pas compte. Parce qu’elle avait jusque là le bon goût de prévenir en avance ses clients de ses heures de coupure (délestage en langage africain). Même ça, elle ne respecte plus. Coupures anarchiques et sans explications.

ON FAIT COMMENT ?

On fait pas….. Des suggestions de quelques citoyens : (Utopique) « Faire tourner BOALI III », qui jusque là compte les moustiques voler, ou plus sérieux, « faire fonctionner les partenariats étrangers, notamment avec la Chine, très en pointe sur les énergies solaires. »

LA HONTE DU GOUVERNEMENT

Ah là là, il esty bien loin le temps de Bokassa, ou l’eau et le courant coulaient à flot.
On peut tout reprocher à « Django » (surnom de Bokassa), mais pas ça.
Et que fait l’actuel pouvoir par rapport à ça, vu qu’il est gérant de fait de ces misérables compagnies ?
Selon une confidence d’un fonctionnaire de l’ENERCA éclairant la lanterne sur le sujet :

« Le gouvernement nous a interdit toute communication sur cette déplorable situation. […] Surtout que l’année prochaine, ce sera pire.»

© Décembre 2018 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top