FAITES UN DON A OCHA RCA
Actualités

Centrafrique : C. A. DOUBANE tire sa révérence….

Crédit photo : Fernando CANCIO | LNC

Français | English

Devenu paria d’un gouvernement fantôme, le désormais ex ministre des affaires étrangères se retire avec la grande classe

Fatima Katiza LAMINE

BANGUI [LNC] – Sa position était devenue intenable dans un gouvernement qui en fit son mouton noir. Et ce, non pas récemment, mais depuis plusieurs mois. Sa bouderie de la “fête à Toto” du 1er décembre n’aura été que la goutte d’eau faisant déborder le verre de vin de palme de Touadera.

Charles Armel Doubane, dès son boycott des festivités selon les uns, discutées et discutables du  1er décembre, en suivant le mot d’ordre du cardinal catholique de Bangui, verra sa côte dans le gouvernement déjà très basse exploser. Le « farouche opposant dans le bateau » essuiera l’affront de son “propre camp” gouvernemental, par l’instrumentalisation de quelques oisifs à Bangui, payés pour  aller brailler et bloquer l’entrée du ministère des affaires étrangères, en exigeant sa démission.

Moins explosif que Jean Serge Bokassa qui subit le même sort, ses violents différents avec le PM Mathieu Sarandji n’étaient plus des secrets pour personne. Et tôt ou tard, leurs chemins devaient diverger.

Il quitte le gouvernement avec ce dernier mot d’adieu :

A TOUTES ET À TOUS

Avec mes limites, avec l’aide de La Divine Providence, j’ai fait ce que j’ai pu ou je pouvais pour aider au mieux notre pays en partage.
Pardon pour les erreurs et les torts commis par moi aux uns et aux autres dans l’exercice de ma mission.
Merci pour les soutiens et appuis dont j’ai bénéficié de nombre d’entre vous.
Félicitations à Madame le Ministre qui me succède.
Bonne chance à la République Centrafricaine, Notre Maison Commune.

Charles A. DOUBANE

© Décembre 2018 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top