FAITES UN DON A OCHA RCA
International

ONU : Mécontentes de la France, la Russie et la Chine se sont abstenues de voter le prolongement du mandat de la MINUSCA

NATIONS UNIES (Reuters) – La Russie et la Chine se sont abstenues jeudi, dans le cadre d’un vote des Nations unies visant à prolonger la mission de maintien de la paix en République centrafricaine (RCA),  car le projet de résolution présenté par la France ne faisait pas directement référence aux efforts de la Russie pour aider ce pays.

Les 13 autres membres du Conseil de sécurité des Nations Unies eux ont voté pour le renouvellement annuel de l’opération, déployée en 2014, et qui compte plus de 12 000 soldats et policiers.
.
De très graves violences ont éclaté en RCA en 2013, lorsque des rebelles de la coalition Séléka ont renversé le président, provoquant des représailles de la part de milices principalement chrétiennes.
.
Cependant, en dépit de leurs abstentions, la Russie et la Chine ont tout de même toutes deux, déclaré voiloir appuyer la mission de maintien de la paix – MINUSCA.
.
Mais le vote du Conseil de sécurité met en lumière la défiance des puissances occidentales face aux efforts déployés par Moscou et Beijing pour étendre leur influence en Afrique.
.

«Aider le gouvernement centrafricain n’est pas une compétition. En aidant l’un des pays les plus pauvres du monde à sortir de plus d’une décennie de conflits, pour une quête de paix et de développement. La jalousie n’a plus sa place là», a déclaré le vice-ambassadeur américain Jonathan Cohen lors du conseil.

Plus tôt ce même jeudi, le gouvernement Trump a dévoilé sa stratégie pour l’Afrique, qui, a déclaré le conseiller à la sécurité nationale John Bolton, visait à contrer l’influence économique et politique de la Chine et de la Russie sur le continent.

En RCA cette année, la Russie a envoyé des avions chargés d’armes et des dizaines de sous-traitants pour former des soldats et sécuriser des projets miniers. Marquant ainsi le début de son incursion militaire la plus importante en Afrique subsaharienne depuis des décennies.

Alors que l’Union africaine, soutenue par la France, l’ancien pays colonial  de la République centrafricaine, tente de négocier un processus de paix; la Russie et le Soudan, eux, ont négocié séparément un accord préliminaire signé par des groupes armés centrafricains en août à Khartoum.

Imagine your best photo ever
To Top