FAITES UN DON A OCHA RCA
Politique

Centrafrique : Gouvernement centrafricain, y a-t’il un pilote dans l’avion ?

Français | English

Ca sert vraiment à quelque chose des ministres ?

Michal MAMADOU

BANGUI [LNC] – L’inoxydable Fidèle GOUANDJIKA aura beau s’escrimer pour tenter de justifier l’injustifiable, cette fois-ci, il va lui falloir tout son talent de démagogue populiste pour faire passer la pilule de l’existence de trois ministères fantômes.

En effet, il y a actuellement trois ministères, et non des moindres, ne disposant plus de titulaires de maroquins. Le poste de ministre de la Jeunesse et des sports est toujours vacant, depuis le décès de Sylvère Ngarso le 7 octobre dernier à Rabat (Maroc). Jean Serge Bokassa, démissionnaire de l’Administration du territoire, n’a toujours pas été remplacé. Et enfin, plus comique, Charles Armel Doubane aux affaires étrangères, se voit doublonner par Félix Moloua, l’actuel ministre du plan, comme intérimaire au même poste. La blague de la chose est que Doubane ignorait tout de ce dédoublonnage. Et ce, d’autant plus qu’il n’a pas été officiellement « démissionné », depuis sa rupture de la solidarité gouvernementale, en refusant de participer à la fête du 1er décembre de Touadera.

Quand Ange-Maxime Kazagui rame

Questionné sur ce flou artistique au gouvernement, son porte parole Ange-Maxime Kazagui, habituellement grand manieur de la langue de bois, pour une fois, ne s’est pas abandonné à son travers habituel, et de botter en touche : « C’est au gouvernement de décider de faire un réaménagement gouvernemental. Et le président ou le premier ministre peut estimer que, compte tenu des objectifs du moment, les intérimaires statutaires peuvent faire le travail.»

Ajoutant : « C’est une décision souveraine, et le gouvernement estime que l’heure n’est pas encore venu pour de faire des changements de fond. Le moment viendra en temps utile pour des changements. Mais ce n’est pas une question de manque de compétence, loin de là. »

Des phrases creuses, et vides de sens, ne voulant absolument rien dire. Manière de d’exprimer son dépit sur le fait que lui-même ne comprend pas non pas plus ce qui se passe au château.

© Décembre 2018 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top