FAITES UN DON A OCHA RCA
National

Centrafrique : Facas retraités en colère, “Les chefs d’abord, circulez !”

Français | English

Le ministère de la défense face à ses promesses non tenues

Justin BELONGO

BANGUI [LNC] – C’est dans l’urgence que le ministère de la défense, qui après avoir “dribblé” les militaires retraités, du coup, très en colère, a dû avant hier convoquer une réunion, regroupant les possibles bailleurs que sont l’Ambassade des Etats-Unis et l’EUTM, afin de trouver ensemble une solution de sortie de crise, à savoir, trouver le nerf de la guerre, l’ARGENT.

Quatre années d’arriérés de pensions, et pas les plus récents, ni encore moins la totalité, plus les promesses de paiement des mesures d’accompagnement, comme beaucoup de ces serviteurs du pays furent mis à la retraite de force; ce fut largement suffisant pour susciter leur grogne.

En rappel, en février dernier, l’ambassade des Etats Unis à Bangui avait promis le déblocage de plusieurs millions de $ afin d’assurer le paiement des pensions des retraités. Cet argent n’est jamais venu.

OUI MAIS NON….

A la sortie de la réunion tripartite, les bailleurs européens et américains ont accepté de mettre la main à la poche pour aider financièrement. Mais au niveau du ministère de la défense, on voit les choses différemment pour l’exécution.

Le porte parole du ministère, le Colonel Justin Dagbia a tenu ce discours qu’il devait sans doute estimer être apaisant : « A l’issue de cette réunion de concertation, il a été convenu de procéder aux opérations de paiement dès demain. Et comme c’est l’Armée, de manière organisée. Ces militaires retraités seront tous servis à tour de rôle, en commençant par les haut-gradés, les généraux, les colonels et ainsi de suite. »

Ce ne sont pourtant pas ceux là les plus mal lotis.

Et prudent d’ajouter : « Compte tenu du fait que l’on pourrait se confronter à d’éventuelles lenteurs, vu qu’ils passeront tous d’abord par des contrôles pour vérification des chiffres, numéro de comptes, puis émarger les décharges dans un cahier de virement. Au lieu de recevoir 120 personnes par jour comme prévu, il est convenu que nous recevrions 80 ou 90 soldats retraités par jour ».

© Septembre 2018 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top