FAITES UN DON A OCHA RCA
Actualités

Centrafrique : Nouvelle fournée de soldats formés par les russes en Lobaye

Français | English

Le recyclage militaire des FACA par les russes se poursuit.

Joseph DECALO

BERENGO [LNC] – La quatrième phase dite de recyclage des FACA (armée centrafricaine), par les instructeurs russes s’est achevée Lundi à Berengo dans la Lobaye. 154 éléments, venant compléter les 1000 déjà actifs, ont ainsi bénéficié de cette formation.

This slideshow requires JavaScript.

Une clôture par une cérémonie s’étant déroulée en présence de Faustin TOUADERA, mais également du premier ministre, des membres du gouvernement, y incluse bien évidemment la ministre de la défense Marie-Noëlle KOYARA, ainsi que des membres du corps diplomatique et chefs d’agences onusiennes.

A noter, l’une des premières sorties officielles du nouvel ambassadeur de France Eric GERARD.

Ces soldats, issus des 1er et 3ème bataillon d’infanterie territoriale nouvellement sortis de formation, ont fait devant les invités, la démonstration de leurs nouveaux acquis tactiques.

LES INÉVITABLES DISCOURS

Pour l’ambassadeur Russe en Centrafrique Sergei Labano : « C’est déjà pour la 4ème fois que nous nous retrouvons ici au camp de Berengo pour voir le résultat, et apprécier le travail des instructeurs russes, à l’issue d’une étape passée à la formation des FACA. Cela démontre à suffisance l’efficacité du travail de ces instructeurs, et l’engagement de la Fédération de la Russie à contribuer au processus de la réforme des forces de défense et de sécurité intérieure centrafricaines. La Fédération de Russie et la République centrafricaine ont une longue histoire de la coopération bilatérale qui est aujourd’hui au beau fixe ».

Zéphirin Mamadou, Chef d’état-major des FACA : « Nos militaires, toutes catégories confondues, ont reçu une formation dont la qualité n’est plus à démontrer. A savoir les cadres, officiers, sous-officiers et militaires du rang de nos forces arméesEn effet, il n’est pas superflu d’affirmer que la formation et l’entraînement continus de nos forces va se poursuivre, afin de renforcer leurs capacités dans tous les  domaines professionnels. Et cela permet également à notre armée, de mieux remplir les objectifs de notre stratégie de défense qui passe par la reconstruction de notre armée ».

De Faustin Touadera (in extenso) confondant la formation des russes avec celle des européens de L’EUTM : “Nous voulons par notre présence, soutenir nos forces de défense et de sécurité, pour leur dire que nous sommes à leurs côtés. Je sais que les choses sont difficiles, mais, petit à petit, nous allons leur donner les moyens et ça passe par là. Vous voyez que notre pays est encore sous embargo. La levée de l’embargo passe d’abord par la formation EUTM. Et ceux qui ont été formés doivent subir donc la formation au maniement des armes, pour que nous ayons la possibilité de pouvoir les déployer sur le terrain. Ce déploiement se fait de manière conjointe avec la MINUSCA. Donc je suis heureux que encore, quelques militaires soient maintenant disponibles pour être déployés, si nous nous accordons avec la MINUSCA dans les différentes localités.” 

© Septembre 2018 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top