FAITES UN DON A OCHA RCA
Société

Centrafrique : Birao (Vakaga), vers la réhabilitation de la capitale du Nord oubliée ?

Français | English

Albert Mahamat FALL

BIRAO [LNC] – “L’Etat ne regarde pas la Vakaga, et ça dure depuis 57 ans”, déclarait en décembre dernier, Moussa Issa, député suppléant de Birao. Constamment oublié dans les rares projets gouvernementaux de développement du pays, la Vakaga, et plus particulièrement sa capitale sont devenues tout naturellement une poudrière, avec un constant sentiment “Anti-Bangui”.

C‘est dans ce climat de méfiance, voire de défiance, qu’une mission gouvernementale composée des ministres Léopold Mboli-Fatrane (mines), Aboubacar Moukadas Nour (Education nationale) et Blaise Nabia Haroune (Fonction publique) et ministre résident de la Vakaga s’était rendue il y a une semaine à Birao.

Mais elle était porteuse de bonnes nouvelles. Car venue pour annoncer le démarrage de plusieurs projets de développement régional. Ceci, dans le cadre du Projet de Développement Communautaire (PDC) des groupes vulnérables, avec les fonds de développement communautaire de la Banque Mondiale. Le ministre résident a profité du séjour pour offrir un  véhicule et deux motos aux services préfectoraux (ce qu’il en reste).

LES CHANTIERS

Construction d’une école primaire au village de Sikikédé (commune de Ouandja), d’un collège et d’un dispensaire à Boromata. Egalement  d’un centre de santé à Ndiffa (couvrant ses secteurs 1 et 2). Enfin, 23 puits seront creusés dans tout le département. Un  dossier sensible, tant l’eau dans la Vakaga reste un immense défi, bien plus que dans le reste du pays. C’est une zone à climat semi-désertique.

Seul problème, les ministres ont été incapables de donner les dates de lancement de tous ces travaux.

LIRE AUSSI : Centrafrique : Scolarité, toujours la désespérance, cas de Birao

© Mars 2018 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top