FAITES UN DON A OCHA RCA
Afrique

Afrique : Le port de Douala se dédouble à Bangui et à N’Djamena

Français | English

Fanta BIDERMANN-KENGUEMAT

BANGUI [LNC] – La tournée sous régionale de Charles Michaux MOUKOKO NJOH, le directeur général adjoint du port de Douala (PAD) s’est achevée à Bangui. 

Un déplacement consistant à la mise en place de postes avancées du port, à N’Djamena et à Bangui, les capitales de deux pays enclavés, dépendant pour leurs importations et exportations de l’ouverture maritime camerounais.

A QUOI ÇA SERT ?

A soulager les opérateurs économiques des deux pays, qui pour la moindre transaction à l’internationale par voies maritimes, devaient se rendre au port pour finaliser les connaissements douaniers.

Le port de Douala en quelque sorte se déplace à leurs portes.

Charles Michaud-Moukoko : « Il s’agit de faire en sorte que tout ce dont ils auraient besoin, pour lesquels il fallait qu’ils descendent d’abord à Douala et à Kribi, qu’ils puissent l’obtenir ici. Et commencer très rapidement les procédures. Il y a une corrélation nette, entre les délais de passage, et les coûts de passage.

Quand vous réduisez les délais, vous réduisez les coûts. Et c’est le panier de la ménagère qui s’en portera mieux. Donc, il s’agit réellement de créer un esprit de facilitation cher aux autorités de tous ces trois pays.

Nous sommes aujourd’hui à Bangui. Ceci a été fait à N’Djamena. Donc désormais nous pensons que les ports du Cameroun sont dans tous les pays. Et la mission c’est vraiment la résolution de tous les problèmes auxquels pourraient faire face les opérateurs économiques, ou simplement les chargeurs de ces pays. Nous sommes là à Bangui, pour réceptionner les marchandises qu’ils auraient commandé. »

PAS DÉSINTÉRESSÉ

Mais tout cela n’est pas de la pure générosité camerounaise. Le port de Douala, qui fut la principale plateforme de transit des marchandises tchadiennes  et centrafricaines, a perdu plus de 50% des parts de ces deux marchés, au profit des ports soudanais et béninois, comme le signalait le site “Investir au Cameroun”.

© Mars 2018 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top