FAITES UN DON A OCHA RCA
National

Centrafrique : Un très dangereux « NO GO ZONE » pour les humanitaires

Français | English

Marie-Pierre COPPENS

BANGUI [LNC] –  Cité comme étant désormais l’un des deux pays les plus dangereux au monde pour les acteurs humanitaires. Un record dont ce pays devenu le plus pauvre de la planète depuis 2017 pouvait se passer.

Une situation très critique qui avait fait réagir Androulla Kaminara, la directrice Afrique pour la protection civile et l’aide humanitaire de la commission européenne, après une visite à Bria :

« La RCA, c’est le premier ou le deuxième pays au monde pour les attaques contre les humanitaires. C’est là où il y a le plus de problèmes et le plus de difficultés pour faire de l’aide humanitaire.

Je trouve totalement inacceptable que les humanitaires fassent objets d’attaques.

Les gens qui sont ici (Bangui) et le gouvernement centrafricain doivent faire le maximum pour protéger les humanitaires.

La moitié des services santé dans ce pays, et même plus en fait, est financée par les ONGs internationales, avec l’argent des bailleurs internationaux.

Les peuples, mais aussi les gouvernements, tous les acteurs dans ce pays doivent nous aider. Sinon on ne peut pas continuer comme ça à perdre des collègues. »

© Mars 2018 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top