FAITES UN DON A OCHA RCA
National

Centrafrique : A quoi sert Wanzé Linguissara à la tête du ministère de l’intérieur ?

Français | English

Firmine YABADA

BANGUI [LNC] – Des dizaines de morts et des dizaines de biens détruits au KAM5. Le ministre de l’intérieur n’aura même pas fait montre de mise en place d’enquêtes policières, afin de traduire les auteurs devant la justice. A quoi sert cet homme ?

Et pourtant, peu avant la parade grotesque des deux meneurs des désordres dans le quartier, le ministre de l’intérieur bombait du torse :

« Vous savez qu’au KM5 chacun a son secteur hein ! Et chacun avec ses hommes. [..] Aux protagonistes, à savoir FORCE et YOUSSOUF, et leurs hommes respectifs, qu’ils se calment, parce que, force reste à la loi. Qu’ils le veulent ou pas, il est temps maintenant de finir avec ça.

Il n’y a plus d’auto-défenses au KM5, seuls la Police et la Gendarmerie sont habilitées à faire le travail avec l’appui de nos amis du KM5.

Les commerçants qui continuent à faire des quêtes et autres pour leur remettre là, il faut qu’ils cessent, parce que désormais, ces commerçants seront poursuivis. »

Les auto-défenses qui selon ses dires ne sont plus dans le quartier le ridiculiseront un peu plus tard.

CÔTÉ MINUSCA, PAS MIEUX

Le ridicule se doit d’être partagé. La MINUSCA qui comme à son habitude se contentait aussi de montrer les muscles verbalement, n’a pas non plus jugé utile de saisir la justice.

Les propos en mode « brassage de vent » de son porte parole Vladimir MONTEIRO il y a peu sur le sujet :

« La Minusca met en garde les éléments armés, notamment leurs leaders, FORCE et les autres contre toutes nouvelles exactions, et précise qu’ils répondront de leurs actes criminels.

La Minusca rappelle que dans le cadre du dialogue avec les commerçants du PK5, des mesures ont été récemment prises pour sécuriser les points de chargement et de déchargement des camions.

Par ailleurs, le dispositif sécuritaire, ainsi que les patrouilles ont été augmentées. La Minusca appelle les commerçants, ainsi que la population du PK5 au calme, et salue la concertation avec les représentants des commerçants, pour la recherche d’une solution durable à ce problème qui les empêche d’exercer leurs activités.

La Minusca rappelle également qu’elle travaille en étroite collaboration avec les autorités nationales, pour la sécurisation de Bangui. »

Il aura fallu attendre le crime d’un homme à cet endroit pour que la MINUSCA songe à sécuriser les points de chargement et de déchargement des camions au PK5 ?

Et mensonge flagrant de MONTEIRO. De source ministère de l’intérieur, la MINUSCA ne le tient pas informé de ses actions au PK5. Aussi parler de «  travail en étroite collaboration avec les autorités nationales » est une tromperie des citoyens.

© Mars 2018 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top