FAITES UN DON A OCHA RCA
Humanitaire

Centrafrique : Les maisons en papier de PREMIÈRE URGENCE

Français | English

Isidore M’BAYO

BANGUI [LNC] – Durant la crise à Bangui, quasiment toutes les maisons du quartier de BOULATA étaient détruites. En 2016, l’ong PREMIÈRE URGENCE lançait un projet de remise à niveau, en finançant la reconstruction des maisons des habitants du quartier. Mais une année plus tard, c’est le désenchantement.

Au quartier de BOULATA, commune de Bimbo 3 dans la banlieue de Bangui, la population se plaint de ces maisons dites de “PREMIERE URGENCE“, qui ne résistent pas à la première pluie.

Trop petites en plus de fuir de partout à chaque tombée de pluie.

Et pourquoi continuer d’utiliser un matériau aussi inadapté en zone tropicale que la tôle ondulée ?

En Europe, la tôle ondulée sert de toit pour les abris de cochons, et non pour couvrir des habitations humaines.

Par ailleurs, outre le bruit incessant quand il pleut, la tôle est un énorme conducteur de chaleur, rendant impossible le confort des habitants en dessous d’elle.

Les ONGs continuant d’utiliser ce matériau en guise de toit des maisons ne peuvent pas ne pas le savoir.

© Mars 2018 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top