FAITES UN DON A OCHA RCA
National

Centrafrique : Paoua (Ouham-Pendé), l’opération “Baranga” de la MINUSCA ne convainc pas les élus locaux

Français | English

Eve Malonga

PAOUA [LNC] – Lancée le 12 janvier dernier, l’opération “Baranga” de la MINUSCA censée procéder au déguerpissement des bandes armées qui grouillent dans la zone, serait un succès selon les dires de l’organe onusien dans un communiqué. Un point mis en défaut par les élus locaux de l’Ouham Pendé, déclarant en cœur que tout au contraire, ce serait un échec patent.

Comme souvent en pareilles circonstances, c’est le tonique Lucien Mbaïgoto, député de Paoua 1 qui sonne le tocsin. Pour lui, les déclarations tapageuses d’auto-satisfaction de la MINUSCA ne seraient que des vues de l’esprit, car les bandes armées seraient toujours là, et pas chassées.

L’homme déplore cette contrainte de passer par les casques bleus afin de défendre le territoire national. Une mise sous tutelle déplorait-il, précisant que l’armée nationale (FACA) serait bien plus efficace que ces hommes de la MINUSCA :

“Si nos troupes étaient déployées sur le terrain, elles feraient du bon travail. Mais si  on les contrôle et qu’elles n’ont pas leur autonomie, on se demande comment elles pourraient défendre le territoire”.

Une conclusion qu’il relaie de la part de la délégation parlementaire qui était à Paoua pour se rendre compte de la situation.

Ces divergences d’appréciation surviennent au moment ou Ursula Mueller, la Sous-secrétaire générale aux Affaires Humanitaires et coordonnatrice adjointe des secours d’urgence de l’ONU est arrivée hier à Bangui, pour un séjour de 5 jours. Une visite de travail pour se faire une opinion de la situation humanitaires en RCA. Et à cet effet, elle devrait se rendre à Paoua dans la semaine.

© Février 2018 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top