FAITES UN DON A OCHA RCA
Justice

Centrafrique/Justice : Le chef Séléka Abdoulaye Hissene attendu à la barre

Français | English

V.M

BANGUI [LNC] – Le procès Hissene qui devait débuter ce matin au Tribunal de la Cour d’appel de Bangui aura subi quelques retards à l’allumage. Un faux départ sur un dossier mal ficelé par l’accusation qui a fait le beau jeu de la défense, forçant le président de la Cour à suspendre la session sine die.

Un inquiétant amateurisme de la justice centrafricaine dans ce dossier Abdoulaye Hissene, ancien ministre de la jeunesse et des sports sous la Transition politique, et surtout redoutable chef de guerre de la coalition Séléka. Hissene est poursuivi avec 15 autres co-accusés, pour association de malfaiteurs,  détention illégale d’armes à feu et munitions de guerre, atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat et rébellion.

Mais, et c’est là le mais, Mr Hissene absent, devra être jugé par contumace. L’audience de ce matin à peine ouverte, a été suspendue pour vices de procédure. 3 des 15 accusés ont été immédiatement libérés pour faute de charges suffisantes contre eux, et ont bénéficié d’un non lieu. Ce qui faisait suite à la pression de l’avocat de la défense, spécifiant que l’enquête de moralité des inculpés fut mal faite. Une manœuvre d’obstruction qui a payé.

En conséquence, tout le monde est suspendu à la décision du président du tribunal sur une reprise ou non demain du procès, ou carrément son report.

© Février 2018 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top