unicefpub
Sports

Algérie : Football – Ligue des Champions, Olympique Real se prend une valise à Sétif

Correspondance d’Hassan BELKHADI pour LNC

SÉTIF  [LNC] – Le retour d’un club de football centrafricain sur le plan continental après 5 années d’absence n’aura pas été couronné de succès. L’Olympique Réal le champion de la Ligue de Bangui n’a pas pesé lourd face aux “Aigles Noirs” de l’ES SÉTIF, champion en titre algérien, qui pourtant actuellement traversent une mauvaise passe en championnat, seulement 8ème.

Match joué Dimanche après-midi à huis clos dans un Stade du 8 Mai 1945 de Sétif. Le club étant puni par la FIFA de deux matchs à jouer dans un stade vide en compétition continentale. Cela, suite à des incidents en tribunes, lors de leur match face au Mamélodi Sundown (Afrique du sud). A l’ambiance feutrée du match, s’ajoutait un froid glacial. Il a neigé sur Sétif.

UN SCORE FLATTEUR

6-0, un résultat sec certes très sévère, mais qui ne reflète pas complètement la physionomie du match. Aux Sétifiens, les verts et noirs, exceptionnellement en jaune et bas verts, n’auront opposé qu’une résistance physique, en mal très visiblement de compétitions de haut niveau.

5 années sans pouvoir se frotter aux cadors continentaux, cela laisse des traces. commentaires de confrères algériens : “Cette équipe là a le fond de jeu pour déstabiliser l’ES Sétif, mais on voit bien qu’elle est à court de compétition, au constat de quelques fulgurances qui auraient pu faire mouche.”

Ce qui aura expliqué les maladresses en attaque, et les boulevards offerts par sa défense aux attaquants adverses, pourtant pas des foudres de guerre actuellement et très prenables. Quelques percées du Real en attestent, même si manquant de tranchant. L’avant centre des Aigles noirs Hadiouche profitera lui des largesses de la défense centrafricaine pour s’offrir un triplé.

ESPÉRER UN MIRACLE

Le match retour de ce tour préliminaire prévu pour le 20 février prochain à Bangui, donnera l’occasion aux hommes de coach Kopo d’au moins tenter de sauver la face, si ce n’est de réaliser le miracle de complètement inverser la tendance. Le public banguissois devra être très nombreux pour les soutenir.

Les “fiancés” devront montrer un autre visage pour marquer au moins un but de plus aux volatiles de coach Benchikha au complexe sportif de Bangui pour leur tordre le cou. Car au bout, il y’aura les 16èmes de finale. Le vainqueur rencontrera au prochain tour, prévu en mars 2018, le gagnant de la double confrontation entre les Libyens d’Al-Tahadi et les Ghanéens d’Aduana Stars.

English version

© Février 2018 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top