unicefpub
Région

Centrafrique : Le deal léonin du FPRC de Nourredine ADAM au gouvernement

Albert Mahamat FALL

BIRAO  [LNC] – Dans communiqué paru le 30 janvier, le Front Populaire pour la Renaissance de Centrafrique (FPRC) qui avait posé son veto sur les installations de préfets-militaires dans les zones du pays sous son contrôle, assouplit sa position, mais garde la main en posant ses conditions.

Accord finalement pour la présence de préfets, mais sous le contrôle vigilant du FRPC. Chaque préfet devra être accompagné par deux combattant du groupe armé, leur servant d’aides de camp. Des tuteurs en quelque sorte.

Par ailleurs, le FPRC ne cède pas un pouce sur la gestion sécuritaire des zones sous sa domination, qui sera toujours assurée par ses propres troupes.

Explication d’Abdoulaye Hissène, le président du conseil national de défense et de sécurité du mouvement :

Nous avions demandé du temps au gouvernement et à la communauté internationale, pour expliquer à notre base l’intérêt de la restauration de l’autorité de l’État. Et tout le monde est finalement tombé d’accord pour cela.

Réaction attendue de Bangui sur ce défi à de l’autorité de l’État, qui consacrerait de fait, une république dans la république.

English version

© Février 2018 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top