unicefpub
Dépêches

DÉPÊCHE-RÉGION/BAMBARI : Paix et sécurité de façade, les vols y sont légion

Lorsque que ce ne sont pas les bandes armées qui entretiennent l’insécurité, ce sont les populations elles-mêmes qui prennent la suite. Ici à Bambari, si grâce à de gros efforts depuis un an, globalement la paix et la sécurité sont revenues, depuis le début de cette année 2018, c’est le développement de la délinquance, parfois violente qui prend la suite. Il ne fait pas bon circuler ici, de jour et pire encore de nuit.

Le slogan de la MINUSCA “Bambari ville sans armes et sans groupes armés” commence à être une réalité, mais c’est sans prendre en compte l’insécurité urbaine galopante.

Au bilan, des tentatives de vol nocturnes fréquentes, et surtout des meurtres par des braqueurs armés. Déjà, pour ce qui est comptabilisé, 6 motocyclistes assassinés depuis le début de l’année. C’est la catégorie de la population la plus touchée par ces insécurités. Les braquages des maisons la nuit deviennent une banalité.

La préfecture s’inquiète, mais sans moyens d’action, s’en remet aux autorités traditionnelles pour tenter de juguler ces incivismes urbains par des discours de sensibilisation. La Police de la Minusca quant à elle est invisible.

Correspondance d’A.C.S à BAMBARI pour LNC

English version

© Janvier 2018 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top