FAITES UN DON A OCHA RCA
Politique

Centrafrique : Touadera limoge le Chef d’État-major des armées

V.M

BANGUI  [LNC] – Le Général Ludovic Ngaïféi n’aura pas fait long feu au poste de chef d’état major des FACA. Un peu plus d’un an après sa nomination au poste (le 2 juin 2016), Faustin Touadéra vient de le démettre cet après-midi de ses fonctions. Son successeur est le Colonel Ngrepet, un proche de Touadéra, et même son voisin à Boy-Rabe.

A l’époque, une nomination diversement appréciée à Bangui, car Ludovic Ngaïféi était le second du chef d’état-major de François Bozizé. Ce qui avait valu des accusations envers Faustin Touadéra de refaire du Bozizé.

DES RAPPORTS TENDUS

Ngaïféi paye-t’il sa trop grande liberté de parole ?

Dès octobre 2016, lors d’une conférence de presse, il n’avait pas hésité à émettre de rudes critiques envers le pouvoir. Les FACA ne seraient pas selon lui la priorité des urgences présidentielles. Pointant le fait que rien sur les armées ne sera évoqué à Bruxelles lors de la piteuse table ronde de Bruxelles. “L’armée ne peut pas tenir plus de 30 minutes lors d’une feu intense”, manière de dénoncer le manque d’armement des soldats.

Touadera dès lors très agacé  le mettait à l’index. et pour les connaisseurs, le général trop bavard venait de se poser sur un siège éjectable.

La goutte d’eau qui fit déborder le vase, en vérité un prétexte pour le limoger. Ngaïfêi a fait un geste financier pour les soldats gardant son domicile, pour que ceux-ci passent de bonnes fêtes de fin d’année.

Geste immédiatement interprété par Touadéra comme un acte de corruption, d’achat de consciences, afin de préparer un coup d’État.

English version

© Décembre 2017 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top