unicefpub
Actualités

Centrafrique: Accord tripartite UPC, FPRC (Séléka) et RDR (Anti-Balaka) de cessez-le-feu, le gouvernent Out !

IPPY [LNC] – Un accord de cessation des hostilités signé à Ippy entre les frères ennemis Séléka, UPC et FPRC  qui se combattaient depuis plus d’un an dans cette région diamantifère du centre du pays. S’y ajoute le RDC Anti-Balaka du général Gaëtan Boade, ancien comzone anti-balaka de Bambari. 

Un accord obtenu aux forceps, après plusieurs mois de tractation entre les belligérants, pour durant le weekend dernier, finir par aboutir à un terrain d’entente consensuel.

C’est très symboliquement à Ippy, située entre les deux villes stratégiques de Bria et de Bambari, que les émissaires Abdoulaye Hissène, Hassan Bouba et Gaëtan Boade se sont rencontrés le 9 octobre.

Contenu de l’accord signé par tous, cessation immédiate des hostilités, levée des barrières entre les deux villes ou encore des patrouilles mixtes dans les régions concernées. Cependant, ce dernier point n’a par contre pas été validé par le Rassemblement des républicains (RDR) de Boade.

L’administration de Bangui mise hors jeu

Conséquence de cette entente entre ces groupes armés, c’est à une sorte de balkanisation du pays qui est actée de la sorte. Car désormais, c’est tout l’Est qui bascule sous le contrôle effectif et commun de ces groupes armés. Abdoulaye Hissène de s’en réjouir : « De Birao à Mobaye, maintenant, tout le monde peut circuler en sécurité ». Concrétisant ainsi la mise en place d’une administration bis. “La République de Bangui” étant mise hors jeu de facto.

Christ Junior Kenguemba, le porte-parole du RDR, lui voit encore plus loin, en projetant la mise en place de tels accords dans les autres régions du pays : « […] Nous ne voulons pas que cela reste seulement au centre du pays, mais que cela atteigne aussi toutes les régions où sévissent encore les combattants afin de faciliter le retour de la paix et le déclenchement du développement de notre pays ».

Dans leur communiqué, ces maîtres du territoire affirment vouloir assurer la paix pour tout le monde en Centrafrique. Si ces accords sont respectés, probable que les combats entre les différentes ethnies qui composent ces groupes armés cessent et permettent une pacification relative de la région.

HISSENE lance le démantèlement des barrières sur l’axe Bambari-Ippy-Bria 

En respect des termes de l’accord, Abdoulaye Hissène du FPRC, a initié depuis 48h le démantèlement des barrières érigées par ces groupes armés signataires de l’accord de Ippy. Ce dernier néanmoins de préciser que  « sur le terrain, il faudra faire de la sensibilisation auprès des groupes armés afin qu’ils libèrent les barrières, et faciliter la paix ».

English version

© Octobre 2017 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top