unicefpub
Politique

Centrafrique : Le MESAN RÉFORMÉ et des associations veulent la chute de TOUADERA

Aline M’PANGBA-YAMARA

PARIS (LNC) – Contesté dans le pays pour son mutisme et ses déclarations à vide  sur la situation de grave crise du pays, Faustin TOUADERA risque d’avoir un mois de septembre très agité. En effet un vent de fronde à son encontre se prépare.

Plusieurs manifestations sont en cours de préparation, pour tout simplement réclamer la démission pure et simple du président de la république pour incompétence.

Dans la fronde, des personnalités de la société civile, et au moins un parti politique, le MESAN RÉFORMÉ ressorti de la naphtaline, qui vient de l’annoncer par la voix de sa responsable Clarisse YAPELOGO.

Apprend-on à Cotonou au Togo, la préparation d’une manifestation de contestation, prévue pour le Samedi 6 septembre à 10h.

En France, la diaspora est également invitée à manifester à Paris, Place de la République, le même jour à 14h.

EST-CE BIEN RAISONNABLE ?

Même si à l’évidence les chances de telles agitations ont très peu de chance d’aboutir, le but probable des organisateurs de ces manifestions est d’envoyer un message fort au pouvoir centrafricain. Mais avec quelles chances d’être entendue ?

Faustin TOUADERA en victime expiatoire, c’est la solution de facilité, la vision de l’écume, sans compréhension du fond. L’homme au pouvoir depuis si peu de temps ne peut pas résoudre une telle crise profonde, quand ces prédécesseurs n’y sont pas parvenus.

Approche purement absurde. Si Touadera tombe, quid de la suite ?

Ce n’est pas le tout de vouloir contester, comme des étudiants boutonneux politiquement inconscients, il faut proposer des solutions.

English version

© Septembre 2017 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top