unicefpub
Région

BALLA KEITA à KAGA-BANDORO : « LA MINUSCA SERA INTRANSIGEANTE FACE AUX ENNEMIS DE LA PAIX »

Joseph DECALO

KAGA-BANDORO (LNC) – Le Commandant de la Force de la MINUSCA, le Général Balla Keita était en visite de 2 jours dans cette ville, les 20 au 21 juillet derniers. Une tentative d’apaisement en partant rencontrer les leaders de la cité, après les violences meurtrières des groupes Séléka au début du mois, dans la localité et plus largement dans la Nana-Gribizi.

En vérité, une situation ubuesque, sachant que le général, un habitué des postures verbales sans suite, rencontrait là bas les chefs mêmes de ces violences et de ces crimes, comme Mahamat Al-Khatim, sans même faire mine de les arrêter après leurs massacres commis contre les civils.

Ce dernier lors de la rencontre avait eu même le culot de parler de l’engagement de son groupe en faveur de la paix et d’indiquer qu’ils étaient prêts à s’asseoir autour de la table avec les autorités locales, les leaders communautaires, ainsi que les Anti-Balakas afin de travailler ensemble pour la paix et le retour des personnes déplacées.

Outre les leaders religieux, aussi bien musulmans que chrétiens, le General Keita a eu plusieurs rencontres avec divers acteurs parmi lesquels les autorités locales, les déplacés internes du site de Lazare, différents acteurs locaux, y compris les représentants des groupes armés.

“La MINUSCA sera intransigeante et adoptera une posture robuste pour faire face aux ennemis de la paix”, avait-il martelé à ses interlocuteurs, sans préciser à quelle robustesse faisait-il allusion.

Pour le chef de Bureau de la MINUSCA dans le Centre, Renner Onana, la Minusca fait tout son possible pour que la situation sécuritaire s’améliore à Kaga-Bandoro, car c’est sa mission.  Mais il rappelle aussi que les autorités locales et la population ont également un rôle à jouer dans ce processus. “La sécurité est une coproduction, et tous les acteurs doivent concourir pour en faire une réalité palpable”, a-t-il indiqué, avant de saluer le soutien de plus en plus affirmé de la population “qui dénonce, nous appelle au secours et nous permet d’appréhender ceux qui ont décidé de troubler l’ordre et la tranquillité des paisibles populations”.

Sauf que, là bas, personne n’a vu la MINUSCA appréhender les dits fauteurs de trouble, à part des ‘sans importances’

English version

© Juillet 2017 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top