unicefpub
Communiqué

COMMUNIQUE MINUSCA/Diane Corner appelle les médias centrafricains à œuvrer pour la paix

La Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général de l’ONU en République centrafricaine, Diane Corner, a invité la presse centrafricaine à croire en l’avenir de la RCA et à contribuer à la paix et à la stabilité. La Représentante spéciale adjointe a souligné le rôle de la presse et de la communication dans un pays aussi vaste et dont les défis sont nombreux.

« Je vous encourage à publier la vérité et à travailler pour le développement démocratique dans votre pays », a déclaré Diane Corner, en marge du point de presse hebdomadaire de la MINUSCA, mercredi à Bangui, quelques minutes après une cérémonie à la Présidence où elle a été élevée Commandeur dans l’Ordre national de la République centrafricaine par le Chef de l’Etat. La Représentante spéciale adjointe et également chef adjoint de la MINUSCA, termine cette semaine sa mission en RCA où elle était en poste depuis mi-2014.

S’adressant aux journalistes, la Représentante spéciale adjointe a rappelé que la liberté de la presse « n’est pas seulement un droit mais aussi une responsabilité » et, « la responsabilité dans un pays qui a souffert de tant de violences, c’est de tout faire pour calmer les esprits ». La Représentante spéciale adjointe a souligné que les défis à relever pour la stabilisation de la Centrafrique sont immenses comme l’illustrent les violences à Bria, au lendemain d’un accord de paix à Rome entre le gouvernement Centrafricain et des groupes armés.

Le point de presse de la MINUSCA du mercredi a été dominé par les affrontements entre éléments armés à Bria. Le porte-parole de la MINUSCA, Vladimir Monteiro, a indiqué que les violences s’étaient déroulées à l’aube et que la Force était intervenue. « Les casques bleus de la MINUSCA ont ouvert le feu contre les éléments hostiles des deux camps et ont pris des mesures fortes notamment des patrouilles jusque tard dans la nuit pour sécuriser les déplacés », a dit le porte-parole. La situation à Bria est calme mais tendue. Monteiro est revenu sur l’appel lancé mercredi par le Représentant spécial du Secrétaire général pour une cessation immédiate des hostilités afin de mettre fin aux souffrances des populations.

Le porte-parole a également fait part de la campagne de sensibilisation à Boeing et Km5, menée par la MINUSCA, les autorités et les partenaires locaux, pour prévenir des nouveaux conflits et apaiser les tensions à Bangui. Plus de 2.000 personnes y ont pris part, notamment des leaders communautaires, des chefs des quartiers, des leaders de groupes d’autodéfenses, des organisations de la société civile et des leaders religieux. « Ces activités portent des fruits.  Le comité pour le retour volontaire et apaisé des personnes déplacées  musulmanes et chrétiennes a ainsi enregistré le retour de 30 ménages de déplacés musulmans dans les quatre quartiers du 5ème arrondissement de la capitale » a conclu le porte-parole.

Imagine your best photo ever
To Top