unicefpub
Analyses

TEMPERATURE/Centrafrique, le développement via la culture de la mendicité

Crédits photos : MINUSCA

Fanta Bidermann-Kinguemat

Le président Faustin TOUADERA hier à Bangui, lors de la 7ème rencontre d’avec les partenaires financiers et techniques de la RCA, de déclarer très fièrement que 75% des promesses des bailleurs de fonds de Bruxelles (novembre 2016) avaient été confirmées. Mais en aucune manière, comme jusque là depuis son investiture, il n’a fait état de ce que la République centrafricaine proposerait elle en face, en matière de plan de relèvement et de développement du pays.

This slideshow requires JavaScript.

En final, toute la politique de son gouvernement n’est axée que sur une auto-satisfaction de confirmations de promesses financières exogènes que l’on collecte.

LA MENDICITE EN MODE DE GOUVERNANCE

Si gouverner le pays ne consiste qu’à se féliciter des dons et autres promesses d’éventuels bailleurs de fonds, alors le pays est sur la bonne voie. D’autant plus que hier, le gouvernement était tout aussi fier de présenter aux possibles bailleurs présents, non pas un plan socio-économique national, mais des méthodes et voies d’absorption et de décaissement des fonds.

Le pourtant épineux et urgent point de la dérégulation complète du pays fut occulté. 14 des 16 préfectures centrafricaines sont sous le contrôle des bandes armées.

Su un terreau aussi instable et dangereux, est-ce bien sérieux d’entretenir une telle cécité sur les réalités du terrain ?

Car à supposer que les 75% des fonds, toujours restés sous forme de promesses se concrétisent, comment justement seront-ils absorbés ? Le plan du gouvernement a évité tout simplement d’évoquer l’actuel contexte sécuritaire  apocalyptique du pays, à part la théoriser dans les bureaux feutrés de Bangui.

Parfait Onanga-Anyanga, le patron de la MINUSCA présent lors de cette rencontre ne s’est pas bercé d’illusions en prenant des vessies pour des lanternes, et urgeait avec réalisme, les donateurs à confirmer très vite les promesses pour financer le  plan de relèvement national RCPCA : “Des progrès importants ont déjà été réalisés, pour mettre en place les mécanismes et les cadres de coordination du RCPCA. Le décaissement des fonds promis doit donc s’accélérer d’avantage, en particulier pour le pilier 1, qui constitue la colonne vertébrale du plan. Car sans la sécurité et la justice, la paix  mêmes seraient compromises; et sans la paix, la mise en oeuvre de nombreux projets relatifs aux deux autres piliers, seraient donc gravement entravée.”

QU’EST-CE QUE LE RCPCA ?

Signification : Relèvement et de Consolidation de la Paix 2017-2021

C’est un programme général mis en place lors de la  Conférence Internationale de Bruxelles le 17 Novembre 2016.


La Stratégie Nationale de Relèvement et de Consolidation de la Paix 2017-2021 : Fondements

  • Engagement  ferme du Président de la République et du Gouvernement de rompre avec les pratiques du passé

  • Reconnaissance de la fragilité structurelle de la RCA et des dysfonctionnements dans tous les domaines de la Gouvernance

  • Conscience de l’immensité du chantier

  • Nécessité absolue de jeter les bases du Changement : c’est maintenant ou jamais !

  • Attentes énormes de la population (sécurité, justice, lutte contre l’impunité et la corruption, accès aux services sociaux de base et aux moyens de subsistance, recouvrement de sa dignité et de ses droits de l’Homme, etc.)

  • Reformes systémiques à engager et à mener à terme

Un bréviaire à la Prévert, une espèce de fourre tout de toutes les platitudes.

Mais les bailleurs exigent avant toute chose, la production d’une Stratégie Nationale inclusive, réaliste, concrète et chiffrée, acceptée par les partenaires techniques et financiers.  Ce que le pouvoir en place est toujours incapable de satisfaire pleinement. Sur quelle base d’ailleurs ce serait ? Le pays étant hors contrôle !

Malheureusement, un peuple à l’agonie ne se nourrit pas d’espérances et de promesses vaines, mais de CONCRET !

© Juin 2017 – Observatoire Centrafricain Economique Et Social

Imagine your best photo ever
To Top