unicefpub
National

Centrafrique : BRIA, BANGASSOU, ALINDAO, alerte, de violents combats depuis ce matin (20 juin 2017)

Joseph Decalo

BRIA [LNC] – A peine signé en Italie, l’accord de paix entre les belligérants de la crise centrafricaine et le gouvernement ne tient déjà plus. Depuis 6h du matin, heure locale, c’est le feu dans les villes de BRIA, BANGASSOU et d’ALINDAO. Des violences relancées depuis Samedi dernier.


Violences continues à Bria, en République… par msf

Situation sécuritaire extrêmement volatile, les combats entre les bandes armées dans ces villes ont repris de plus belle.

De Mumuza Muhindo Musubaho, le coordinateur de MSF à Bria : « Des tirs intenses ont commencé à 6 heures. A 9h30 nous avions déjà reçu 35 blessés à l’hôpital, essentiellement des blessures par balle. » 85% des habitants de la ville de Bria, ont déjà fui leur foyer.

Même son de cloche à Bangassou et Alindao où des échanges de tirs sporadiques dans ces villes se font entende depuis le début de la journée. Les bilans des victimes ne sont pas encore connus, même si le chiffre de plus de 50 morts a été avancé.

CA TOMBE MAL

Ces grave événements se produisent au moment ou depuis ce matin, des bailleurs de fonds se réunissent à Bangui  pour discuter du financement du pays, notamment de l’aide humanitaire en RCA. Ainsi selon Faustin Touadera très optimiste, présentant “Un plan de relèvement national” RPCA : “[….] Du point de vue de la mobilisation des ressources, elle s’est poursuivie, et l’unité de suivi des engagements des partenaires techniques et financiers, a enregistré des annonces de ressources supplémentaires. […] Plus de 75% des engagements de Bruxelles ont été confirmés, ainsi que ceux enregistrés au retour de la conférence des donateurs et des investisseurs. |…] Des prévisions de décaissement, et quelques décaissements sont fait pour la première année 2017 de mise en oeuvre du RPCA.”

In English

© Juin 2017 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top