unicefpub
Actualités

Maroc : Les présumés assassins des casques bleus marocains en Centrafrique, arrêtés par les FAR [Vidéo]

Ziad Alami | Le360

Les Casques bleus marocains en mission de paix en République centrafricaine ont effectué une vague d’arrestations dans les rangs des miliciens Anti-Balaka, à l’origine de deux attaques qui ont coûté la vie en mai dernier à deux soldats des FAR.

Le crime commis par la milice Anti-Balaka et qui a coûté la vie à deux Casques bleus marocains qui étaient en mission en République centrafricaine ne restera pas impuni. C’est ce qui ressort de ce vaste coup de filet mené dernièrement par le contingent des FAR de la Mission multidimensionnelle de stabilisation des Nations unies en Centrafrique (Minusca). Ce coup de filet s’est soldé par l’arrestation de plusieurs soldats de la milice anti-Balakas, qui vise particulièrement les soldats marocains chargés de protéger la communauté musulmane contre leurs attaques.

“Les membres de cette milice arrêtés pourraient être impliqués dans l’embuscade qui a coûté la vie à deux militaires marocains de la force onusienne de la paix en RCA”, indique en effet FAR-Maroc, site spécialisé dans les questions d’armement et de défense.

Pour rappel, une patrouille du contingent des FAR a été la cible d’une attaque le 8 mai dernier sur l’axe Rafai-Bangassou à 220 km au sud-est de la ville de Bria, lieu d’implantation du contingent des FAR, et qui a causé un mort et neuf blessés. La patrouille du contingent des FAR était en mission d’escorte et de sécurisation d’une équipe cambodgienne de génie militaire.

Cette attaque contre le convoi de la Minusca avait également coûté la vie à quatre Casques bleus cambodgiens. L’ONU avait exprimé sa ferme condamnation et appelé à une enquête.

Moins d’une semaine plus tard, un autre militaire du contingent des FAR, avait été mortellement blessé lors d’un échange de tirs avec un groupe armé non identifié ayant attaqué un check-point au sud-est de la RCA.

Imagine your best photo ever
To Top