unicefpub
Politique

Centrafrique : L’inoxydable Catherine Samba-Panza, ou l’impunité à la centrafricaine

Gilles Deleuze

BANGUI [LNC] – A force de tempêter, de menacer Touadera de tout révéler sur sa fausse élection à la présidentielle, celle que nous avions surnommée ‘CSP’ a finalement eu gain de cause. Touadera a plié, la voilà tranquille.

“Je te fais élire et tu passes sur tout ce qui m’est reprochée”. C’était le deal avec Faustin Touadera pour que Samba-Panza truque l’élection présidentielle afin d’installer la “TORTUE” au pouvoir.

Mais une fois posé au palais de la Renaissance, FAT a fit mine d’oublier l’accord. Bien mal l’en prit. Samba-Panza aussitôt de faire fuiter dans la presse des informations attestant que toutes les dernières élections en RCA furent massivement truquées, avec elle à la commande, mais précisait-elle, sur les ordres de la France et de la MINUSCA.

Car il y’avait le feu chez elle. Convoquée par quatre fois par les services fiscaux centrafricains, afin de s’expliquer sur la vaporisation de plus de 6 millions de $ de don angolais et tchadien, elle refusait systématiquement d’obtempérer. Mais cela ne pouvait durer. Et elle redoutait dès lors une descente de la police à tout moment chez elle.

Dès lors, re-pression sur Touadera : “Tu m’as trahie, mais là, si tu ne fais rien, je balance vraiment tout, et on tombera tous les deux”.

Menace captée enfin à 100% à la présidence.

NOUVELLES IDYLLES

Le TOUT VA DESORMAIS TRES BIEN entre le Président de la République et l’ex-Présidente de la transition s’est affiché Lundi 1er mai 2017 sur l’avenue des Martyrs, à Bangui, lors de la cérémonie marquant la fête du travail. CSP accueillie en grandes pompes par le président, et prit place pour le défilé à côté du PM Sarandji, le grand ordonnateur des basses œuvres.

Effacée l’ardoise des vilenies de la dame. Elle ne sera poursuivie pour rien. Enquête sur ses actes délictueux close !

In English

© Mai 2017 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top