unicefpub
Actualités

Centrafrique : Fait du Prince, un journaliste arrêté illégalement par la Police

Sandra Martin-White

LOS ANGELES (LNC) — En RCA, chassez le naturel, et il revient très vite au galop. Le directeur de publication du journal « La Fraternité », embastillé sans plainte ni ordre judiciaire, juste pour avoir déplu au ministre Henri-Marie DONDRA.

Il aura suffit d’une lettre de cachet de son excellence Mr Henri-Marie Dondra, pour que Bienvenu Doumta, de son état directeur de publication de « la fraternité », soit aussitôt arrêté par la Police à Bangui, sans aucune espèce de mandat d’arrêt. Ce que l’on appelle “le fait du Prince”.

LES MAGOUILLES DE TOUADERA ET DE DONDRA

Que lui est-il reproché ? Juste d’avoir laisser son journaliste Jésus Le-Messie Matamorose un peu trop mis son nez dans les petites magouilles gouvernementales. Un contrat, non conventionné par le Parlement, comme le stipule la loi, signé de gré à gré avec une compagnie ivoirienne. Dans l’article, le ministre Dondra y est nommément cité. D’où la colère de ce dernier, pour reprendre les bonnes habitudes en cours sous Bozizé et avant, de faire taire la Presse sur les affaires dérangeantes.

L’article en question, objet du délit, s’intitule : “Combien Henri Marie Dondra et Faustin Archange Touadéra ont reçu des mains de CCS et ICS pour leur attribuer le marché des cartes d’identité nationale et autres en violation de la constitution centrafricaine ?”

L’article complet dans le PDF ci-dessous :

Impostures Henri Marie Dondra et Faustin Archange Toaud?ra

Rappelons que déjà, il y a quelques mois, Marcelin Zoumadou du journal “l’Harmattan” avait subi le même sort.

In English

© Mars 2017 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top