unicefpub
Sports

France : Football, Habib Habibou retrouve des couleurs à Lens [Vidéo]

Capture d'écran : L'EQUIPE TV

Gilles Deleuze

LENS (LNC) — Mahamadou Habib Habibou, attaquant et international centrafricain se morfondait à Rennes, où Gourcuff l’entraineur ne lui faisait pas confiance. Arrivé cet hiver à Lens, en Ligue 2, il a démarré très fort avec trois buts en quatre matches. Un parcours parfait.

Il explique à l’Equipe les raisons de sa si bonne intégration au Racing de Lens.


Foot – L2 : Habibou «Besoin de jouer» par lequipe

Il était hier encore (Samedi), auteur d’un match plein, dans la victoire contre Reims (2-1), en étant même passeur décisif.

LOUPE

Grand, 1,92 m, formé au PSG, il arrive à Rennes lors du dernier jour du mercato estival 2014, après une carrière majoritairement passée en Belgique :  Sporting Charleroi, SV Zulte Waregem et à la Gantoise. Plus quelques prêts à Tubize (Belgique), au Steaua Bucarest (Roumanie) et à Leeds (Angleterre).

A Rennes, Philippe Montanier l’entraîneur de l’époque qui l’avait recruté pour suppléer le suédois Ola Toivonen, assez rapidement ne lui fait plus confiance, même quand l’attaquant suédois sera blessé. Mis au placard par Montanier durant la première partie de saison 2015-2016, il ne dispute que 8 minutes de jeu en l’espace de six mois. C’est donc logiquement qu’il quitte le club pour chercher du temps de jeu : en janvier 2016, il est prêté avec option d’achat au club turc de Gaziantepspor. De retour six mois plus tard, Christian Gourcuff qui a remplacé Montanier, ne compte pas non plus sur lui.

A LENS, enfin fort de la confiance de l’entraîneur, il renaît !

Il n’en veut pas à Christian Gourcuff

« Je n’ai jamais douté. Mais je n’en veux à personne. J’ai peut-être ma part de responsabilité. Je me suis remis en question. Rennes reste un club qui me tient à cœur », assure l’intéressé, qui se plie aux choix de Christian Gourcuff … Même s’il n’a pas tout compris : « Il y a un coach qui décide. Le plus important était de garder le sourire. On essayait tout le monde, même des milieux. Et moi, jamais… Le coach m’a dit qu’il y avait de la concurrence, qu’il aimait les joueurs de plus petite taille qui prennent la profondeur. Mais mon jeu, c’est quoi ? C’est la profondeur. »

Un préparateur allemand l’a aidé

Plutôt que de craquer et de ruiner ses chances d’aller « dans un club plus grand », Habibou a fait le choix de bosser « à part » : « Mon agent (Housseini Niakaté) m’avait trouvé un préparateur physique en Allemagne pour travailler devant le but. » Et c’est le RC Lens qui bénéficie de sa niaque retrouvée : « Là, j’ai faim, j’ai envie de montrer ce que je vaux. Et de faire monter Lens en L1. Ce serait génial. » Personne dans l’Artois ne s’en plaindra.

In English

© Mars 2017 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top