unicefpub
Afrique

Cameroun : l’armée Camerounaise profite des frontières poreuses en RCA pour y grignoter du terrain

Fernando Cancio

BOUAR [LNC] – Cela fait plusieurs semaines, voire plusieurs mois que les Forces armées camerounaises occupent des espaces au delà de ses frontières en Centrafrique, au point même d’y installer des bâtiments officiels. Un sujet qui n’a pas depuis semblé émouvoir le pouvoir à Bangui, étant dans l’incapacité de sécuriser les frontières nationales.

Face à cette apathie du gouvernement qu’elle a pourtant alerté sur ce sujet à plusieurs reprises, mais en vain, la préfete de la Mambéré-Kadei, Lydie Marthe Yangba se fâche publiquement :

“La frontières n’est contrôlée seulement que par des hommes  armés. Et nul n’est censé ignorer que jusqu’ici, nos frontières sont restées très poreuses, parce qu’il n’y a pas eu déploiement de contingents de la Minusca au niveau de nos frontières, ce qui fait que les états voisins en profitent, et sont même en train d’occuper nos frontières. Je parle par exemple du Cameroun, où les gens ont occupé plus de 3 km chez nous. Sur tous les axes, quand on fait Berbérati – Gamboula – Cameroun,  quand on parcourt la sous préfecture de Dédé-Makouba, ils ont déjà occupé plus de 3 km. Et ça, c’est tout autour de la localité.

Nos forces sont limitées dans leurs actions parce que, on nous déploie des forces sans les armes, je veux parler de la police et de la gendarmerie. Quand vous m’envoyez 10 gendarmes avec une seule arme, comment pourront-ils assurer la sécurité de la population ? Contrôler les entrées et les sorties là bas ? Parce que c’est libre, il n’y a personne de chez nous là bas.”

In English

© Mars 2017 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top