unicefpub
Politique

Centrafrique : Les dictateurs et les présidents passent, le populisme demeure

T.T

BANGUI [LNC] – La Première dame de Centrafrique, Mme Brigitte Touadera vent debout sur le front du populisme et du clientélisme.

Les mauvaises langues diront, si elle est la première dame, c’est qui alors la seconde, étant entendu que son président de mari jouit des privilèges très masculins et machistes du mariage multiple ?

This slideshow requires JavaScript.

LA MARQUISE EST AUX CHAMPS

Madame la présidente, pour la préparation de la journée internationale de la femme du 8 Mars, a eu la lumineuse bonne idée de faire des cadeaux à des femmes choisies, à Bangui dans le 8ème arrondissement, à Bégoua, et aussi à Bimbo, la grande banlieue.

Les cadeaux en question ? Pas de la nourriture ou des médicaments, ou encore des kits de survie, mais de pagnes. “Du pain et des jeux comme sous la Rome antique” ? Là, ce ne sont que les jeux, et des distractions du réel.

Un entretien de cette sale pratique voulant que le Centrafrique ne se limite qu’à sa capitale. Le reste du pays n’étant qu’un flou artistique sans intérêt pour les rois et reines de Bangui. Ainsi, les femmes des province, qui pourtant sont les plus dans les besoins, complètement oubliées. Privées de pagnes colorés de la première dame.

Cette journée internationale de la femme en RCA sera placée sous le signe de LA PARITE HOMMES/FEMMES.

Avec la polygamie, pratique décadente et désuète si ce n’est, voir une femme en tête de gondole pour cet événement, flanquée d’un époux polygame, fait s’opposant à la parité des sexes, c’est assez rigolo !

Toujours est-il que les agitations de Brigitte ne sont pas anodines. Avec la chute brutale dans la cote de popularité de son époux, décevant même ses soutiens les plus fervents, faire de la démagogie en distribuant des cadeaux à une tranche de la population très influençable et facilement manipulable, cela peut aider.
Bozizé en son temps faisait sortir les femmes, pour aller brailler dans les rues pour n’importe lequel de ses caprices.
La leçon a été bien retenue par les Touadera.

English version

© Mars 2017 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top