FAITES UN DON A OCHA RCA
Région

Centrafrique : Touadera, l’appel de Bossangoa !

Justin Belongo

BOSSANGOA (LNC) – Si nous allons revenir dans une publication ultérieure sur le contenu de la visite de Faustin Touadera à Bossangoa, voici en primaire résumé de son dernier discours dans la ville.

Décentraliser le conseil des ministres dans la ville de Bossangoa, cela pouvait être vu comme une fantaisie présidentielle, mais en vérité, cela relevait d’une stratégie toute Touaderienne.

Bossangoa est connue depuis des semaines et des mois, pour être l’arrière garde militaire des miliciens Anti-Balaka, toujours sous contrôle occulte de Francis Bozizé, qui, même si sous mandat d’arrêt international, est libre comme le vent. C’est de Bossangoa que partent les armes pour alimenter cette milice dans le pays.

La visite présidentielle y est tout, sauf anodine.

Voici un court résumé de son dernier discours là, se voulant être “L’APPEL DE BOSSANGOA” mais toujours les mêmes resucées, avant de regagner Bangui.

“Aujourd’hui, de cette tribune de Bossangoa, je lance un appel pressant à tous les hommes politiques, à tous les fils et filles de Centrafrique, pour une union sacrée comme nous l’avions démontré à plusieurs reprises, pour dire NON aux groupes armés qui sont encore actifs dans certaines de nos régions. 

Après Bruxelles, où nos partenaires ont accueilli favorablement le programme national pour le relèvement et la consolidation de la paix en Centrafrique., l’heure est à la mobilisation des financements annoncés pour sa mise en oeuvre, y compris pour les programmes en faveur des jeunes et de femmes et des programmes de désarmement, démobilisation, réintégration, et rapatriement (DDRR).”

English version

© Février 2017 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top