unicefpub
Région

OUAKA : Ngakobo de nouveau traumatisé !

48 heures de bataille sanglante entre des miliciens de l’UPC (Séléka) et ceux des ANTI-BALAKA ont laissé des traces psychologiques, et physiques chez les villageois déjà très éprouvés pratiquement en continu depuis octobre 2016.

Hier matin, les bruits de bottes et les crépitements des armes ont cessé, mais le village est coupé en deux. Aucun habitant n’ose sortir de chez lui, les boutiques et le marché sont fermés.

Le contingent mauritanien de la MINUSCA effectue des patrouilles actuellement. 

V.M – LNC

Imagine your best photo ever
To Top