unicefpub
Afrique

Angola : Touadera à Luanda pour une court séjour de travail

Credit photo : Fernando CANCIO | LNC

Fernando Cancio

LUANDA (LNC) – Visite de quelques heures ce Mercredi de Faustin Touadera en Angola, à l’invitation de José Eduardo Dos Santos.

La grave situation centrafricaine inquiète au plus haut point la conférence internationale de la région des Grands Lacs (CIRGL), dont le Président angolais José Eduardo Dos Santos en est actuellement le président en exercice. Raison de cette invitation expresse de Touadera à Luanda pour s’expliquer.

D’autres Etats comme la RD Congo, le Burundi et le Soudan du Sud, tous  membres de cet organe de la sous-région sont aussi dans une situation aussi critique.

Les deux dirigeants se sont rencontrés en privé pour débattre ensemble de la situation centrafricaine, plongée dans le pire depuis l’élection de Touadera à la magistrature suprême.

Une invitation angolaise, sonnant comme un rappel à l’ordre pour Touadera, afin de faire tout son possible pour ramener la paix dans ce pays qui vit toujours sous le règne de la terreur de bandes armées incontrôlées.

Occasion saisie au bond par Touadera pour tenter de trouver de l’aide, afin de se sortir du gangue onusien, interdisant toujours le Centrafrique de se réarmer.

Après la visite, le ministre des Relations Extérieures, Georges Rebelo Pinto Chikoti a expliqué que le Président angolais avait invité son homologue à échanger des vues sur ce sujet en raison de son engagement dans la recherche de solutions à la réalisation de la paix dans ce pays de la Région des Grands Lacs, qui a vécu avant un conflit armé.

Le chef de la diplomatie angolaise a déclaré à la presse que la situation en RCA ne constituait pas seulement un motif de préoccupation pour l’homme d’Etat angolais, mais aussi pour l’Union africaine et les Nations Unies.

Dans le cadre bilatéral, selon Georges Chikoti, les deux Présidents ont passé en revue les aspects de la coopération en vue d’une meilleure structuration.

Toujours dans le chapitre de la coopération, il a expliqué qu’il existait des accords déjà paraphés en général et des intérêts dans les domaines des diamants, de la diplomatie, au niveau de la défense et de la sécurité.

English version:

© Janvier 2016 – LAMINE MEDIA

 

Imagine your best photo ever
To Top