unicefpub
Société

Centrafrique : Quand Bangui la poubelle devient Bangui la poussière

Samuel Tokoto

BANGUI (LNC) – Les distractions du maire de la capitale avec son “Opération toumba zendé” – Ville propre – auront fait long feu. Quand il pleut, la ville se transforme en piscine, et actuellement avec la saison sèche qui arrive, c’est la poussière de latérite rouge qui s’invite au bal.

Impossible d’éviter de voir les arbres et les plantes longeant les rues tous recouverts de poussière. Même chose pour les maisons dont les murs sont repeints en rouge ocre.

Les banguissois s’en plaignent, en incitant la municipalité à prendre cette affaire en mains. Jusque là requête infructueuse.

A cela s’ajoute les tas d’immondices, les égouts bouchés, et des bâtiments en état de délabrement avancé, passant la ville comme dans une situation de post-guerre.

L’idée lumineuse serait d’arroser les rues pour stopper la propagation de la poussière aux alentours, mais pour le maire Emile Gros-Raymond, la chose est difficile, car la ville ne dispose que d’un seul camion citerne d’arrosage. Jusque là seul le quartier de Pétévo en a bénéficié.

English version:

© Janvier 2016 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top