unicefpub
Communiqué

Centrafrique : Message de Vœux de Ferdinand Alexandre N’GUENDET

 

Centrafricaines, Centrafricains, Très Chers Compatriotes,

En m’adressant à vous à l’aune de cette Nouvelle Année, mes pensées se tournent vers nos compatriotes qui vivent dans le désespoir, vers ceux qui sont sur les lits des hôpitaux, vers ceux qui sont aux chômages et dans la précarité, vers ceux qui sont en insécurité, vers ceux qui sont sur les différents sites des déplacés aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays, et avec responsabilité je leurs rappelle de ne pas baisser les bras car l’espoir d’un lendemain meilleur est toujours possible afin que notre pays renaisse de ses cendres.

Les nombreuses années qui ont précédée 2017 ont été marquées par de multiples crises qui ont ébranlé les fondamentaux même de notre chère et tendre République.

L’année 2017 doit être une année de restauration, de retour à la confiance où tous les centrafricains épris de paix, de sécurité et de concorde nationale, devront avoir une seule priorité à savoir : – la sécurité et l’intégrité de notre Territoire, car la République Centrafricaine est et doit demeurer Une et Indivisible.

Lorsque j’assumais les hautes fonctions de l’Etat, j’affirmais déjà que sans le redéploiement effectif de nos forces de défense et de sécurité, l’objectif primordial du Peuple centrafricain qui est vivre ensemble en sécurité et en toute quiétude ne sera jamais atteint. – Aujourd’hui encore, je reste foncièrement convaincu que seul ce redéploiement effectif est gage de paix durable.

Je salue la présence des forces internationales qui ont contribué à freiner l’accroissement sauvage de l’insécurité et à garantir la stabilité des institutions de la République MAIS, l’expérience a démontré que ce ne sont pas les forces internationales seules qui rétabliront concrètement la sécurité, au sens régalien du terme, sur l’ensemble du territoire. Certes elles maintiendront, plus ou moins un sentiment fragile de paix, mais SEULES Nos Forces Nationales de Défense et Sécurité, pourront rétablir durablement et efficacement la sécurité et l’autorité ferme de l’Etat. – En tant que politique avertit, chers compatriotes, je plaide et je vous invite à plaider avec moi pour une mise œuvre rapide de l’opérationnalité réelle des forces armées centrafricaines.

La responsabilité naturelle et patriotique nous oblige, collégialement, à arrêter de nous voiler la face afin de mettre les vrais mots à leurs places : -Le défi du relèvement de notre pays passe, obligatoirement et prioritairement, par la sécurité effective sur l’ensemble du territoire et cela ne se fera pas sans les FACA.

Je formule donc le Vœux Que cette Nouvelle Année 2017 qui commence apporte une paix réelle et durable aux Filles et Fils de ce Pays qui sont aussi bien au Sud qu’au Nord, à l’Ouest qu’à l’Est ou au Centre.

Pour 2017, je souhaite particulièrement, et avec insistance, à nos forces de défense et de sécurité que sont : – La gendarmerie Nationale, La police Centrafricaine, L’armée Nationale, ainsi qu’à La jeunesse Centrafricaine :  UNE BONNE et HEUREUSE ANNEE 2017 et Que vive la République Centrafricaine Une et Indivisible.

Ferdinand Alexandre N’GUENDET

Ancien Président du Conseil National de Transition, Ancien Chef d’Etat de Transition par Intérim, Président du Rassemblement Pour la République (RPR), au Peuple Centrafricain

Imagine your best photo ever
To Top