unicefpub
National

Centrafrique : Le ministre de l’intérieur anticipe les possibles débordements de ce soir

Gilles Deleuze

BANGUI (LNC) – Stigmatisant les indisciplinés “taxi-motos”à Bangui, Jean-Serge Bokassa avertit que le Réveillon de fin d’année doit se dérouler sans coups de feu. Prévenant déjà que des dispositions en conséquence sont déjà prises. Simple regret, il a juste oublié que le Centrafrique ne se limite pas qu’à BANGUI, et qu’il est le ministre de l’intérieur de TOUT UN PAYS. Les provinciaux sont aussi des centrafricains.

“Les forces de défense et de sécurité mettront tout en oeuvre pour garantir la sécurité et la libre circulation des personnes et des biens.” a-t’il dit.

Sa déclaration :

“[…] J’interpelle plus particulièrement, et très fortement, les hommes de tenue qui sont en charge de la sécurité routière. La plupart des incidents enregistrés, portent bien sûr sur les taxi-motos, j’encourage le fait que des mesures soient prises, pour que la gestion de cette fin d’année, de ce 31 décembre, de cette St Sylvestre, se déroule sans incident. Des mesures drastiques doivent être prises, pour avoir un contrôle plus efficace sur le comportement des taxi-motos dans la ville de Bangui et dans ses périphéries.

Nos concitoyens ont pu constater que la MINUSCA aujourd’hui mène des manœuvres conjointes avec les forces de sécurité intérieures. Et c’est tout cela qui a permis que la situation soit maîtrisée, et donc je voudrais porter une adresse de remerciement à la MINUSCA. Je voudrais porter une adresse de remerciement aux forces de sécurité intérieure, et encourager les responsables de ces institutions, Police et Gendarmerie, à toujours faire d’avantage plus d’effort, il ne faut pas se relâcher. La fête de Noël était une étape, aujourd’hui nous allons vers la fête du nouvel an, et donc nous devons bien sûr, redoubler de vigilance.”

English version:

© Décembre 2016 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top