unicefpub
Société

Centrafrique : Démarrage des comités locaux de paix et réconciliation, cas du 7ème à Bangui

Lingyun Xu Wan

BANGUI (LNC) – Le programme national de création des comités locaux de paix et de Réconciliation (CLPR), une initiative de Faustin Touadera, a été lancé le 21 décembre dernier à Bangui, par Touadera lui-même et Virginie Baïkoua, la ministre des affaires sociales. Première concrétisation en milieu de semaine dans le 7è arrondissement de la capitale.

This slideshow requires JavaScript.

En milieu de semaine, dans le 7ème arrondissement de Bangui, s’est installé le comité local de réconciliation et de paix, après une élection de son bureau au lycée des Rapides, composé de 7 membres issus de la population, et qui sera présidé par Godefroy Kassaï, ancien modérateur déjà, du comité de paix du 7e arrondissement.

Plus de détails avec Sylvain Demangho, chargé de mission réconciliation au ministère des affaires sociales :

“Il s’agit là, dans le cadre du programme national de mise en place des comités locaux de paix et réconciliation (CLPR), selon la volonté du chef de l’état, de mettre en place dans le pays une architecture nationale pérenne de paix, de recherche de la réconciliation et du vivre ensemble. Vous savez que notre pays a traversé et continue de traverser une période très difficile, marquée par des violences extrêmes, par le déplacement massif de nos compatriotes, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays; et donc la volonté du gouvernement, c’est de mettre en place, un dispositif citoyen, qui puisse permettre aux populations à la base, de participer et d’être incluses dans le processus de réconciliation nationale, et de recherche des voies et moyens pour que nous puissions vivre en paix dans le pays.”

La Ministre des Affaires Sociales et de la Réconciliation Virginie Baïkoua, à quant à elle a invité les populations des autres arrondissements de Bangui, Bégoua et Bimbo à suivre l’exemple de la population du 7ème arrondissement, pour désigner par consensus les membres de leurs comités locaux de paix.

Cette initiative bénéficie de l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

English version:

© Décembre 2016 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top