unicefpub
Reportage

Crise en Centrafrique : Le village de Gouzé, des exactions d’une bande armée à une autre

Infographie : Bill DE LACAN | LNC

Albert Mahamat FALL

N’DJAMENA (LNC) – Le village de Gouzé dans l’Ouham-pendé, ancienne place forte Anti-Balaka, jusqu’à ce qu’une coalition improvisée Séléka (dissidents) et Révolution Justice (R.J) dite rénovée ne le prenne d’assaut il y a près d’un mois et demi, en en chassant les miliciens Anti-Balaka, y voit la consolidation des vainqueurs dans la zone par la multiplication d’actes de violences.

C‘est dorénavant toute la zone de la commune de BANH, villages inclus, dont celui du village martyr de GOUZÉ dépend, qui est actuellement sous l’emprise totale des hommes de la R.J rénovée et de ses alliés Séléka dissidents. Gouzé s’est vidée de sa population, quant au reste de la commune, elle est tenue de mains de fer par les rebelles, qui y multiplient les exactions les plus diverses sur les populations civiles.  Ce qui impacte déjà très négativement les activités de cette zone habituellement cotonnière.

Les nombreux cris d’alarme du maire de BANH à Bangui restent vains, il ne peut que déplorer impuissant, la vision des populations devenues des animaux sans soutien, tentant de survivre dans la brousse.

Toutes les aides venues des ONG comme MSF, sont systématiquement confisquées par ces bandes armées.

English version:

© Décembre 2016 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top