unicefpub
Politique

Centrafrique : Théodore Jousso, porte-parole du gouvernement réagit au pseudo dialogue de Bozizé entre “vrais centrafricains”

Eve Malonga

BANGUI (LNC) – Le gouvernement centrafricain ne se laisse pas enfumer par les tentatives de François Bozizé pour revenir sur la scène politique centrafricaine. Théodore Jousso son porte parole lui oppose une claire fin de non-recevoir.

Théodore JOUSSO : 

“Pourquoi nous rejetons l’offre du président Bozizé ?

Le principe du dialogue inclusif veut dire qu’on veut rassembler tous les enfants de ce pays là, pour analyser ensemble les difficultés de notre pays, et comment faire pour que chacun joue sa partition, afin de ramener définitivement la paix.

Mais cela se fait à un certain nombre de conditions.

Cela se fait lorsque les parties prenantes ne sont pas entachées de problèmes d’ordre judiciaire.

Cela se fait lorsque les partie prenantes ne sont pas inscrites sur la liste des sanctions des Nations Unies, ou bien  font l’objet de poursuites au niveau de la Cour Pénale Internationale, au niveau de la Cour Pénale Spéciale ou au niveau des cours et tribunaux ici à Bangui même. 

Donc, il y a des conditions. Lorsqu’elles seront réunies, ce dialogue inclusif rassemblera tous nos concitoyens, rassemblera tous les enfants de ce pays, qui viendront par leurs mains rassemblées, sauver le pays, sauver notre cher et beau pays, et lui redonner la paix et la stabilité que nous appelons tous de nos voeux.”

English version:

© Décembre 2016 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top