unicefpub
National

Crise : J.F Bozizé, réintégré ou pas dans les FACA ? Le rétropédalage du Pouvoir [Vidéo]

Eve Malonga

BANGUI (LNC) – Jean Francis Bozizé non réintégré dans les FACA, l’armée centrafricaine, selon le démenti vidéo ci-inclut du ministère de la défense, c’est qui le couillon là dedans ?

Le feu vert avait bien été donné par Faustin Touadera, pour la réintégration de Jean-Francis Bozizé aux sein des FACA, les conseillers juridiques de ce dernier en furent avertis, raison de la conférence de presse qu’ils avaient tenue à Bangui il y a quelques jours.

Mes Jean-Louis Opalagna et Henri Pouzere ne sont ni des idiots, ni des imbéciles, ils connaissent la loi, et ses conséquences en matière de fausse information. Ils ne se seraient pas amuser dans leur conférence de presse, à déclarer sans certitude que la réintégration de leur client n’était pas une décision personnelle du chef de l’état Faustin Touadera.

ALORS QUE S’EST-IL PASSE ?

Une chose très simple, Faustin Touadera a bien évidemment fait marche arrière, devant les remous grandissant, hostiles au retour d’un du clan des très clivant Bozizé, au sein même du gouvernement et dans le milieu politique, notamment au MLPC de Ziguélé.

Et plus que tout, en tête de chapitre de ces remous, l’ONU elle-même qui dans un rapport interne récent, transmis au Conseil de sécurité, pour observation et sanctions éventuelles, y avait déclaré ceci :

“Depuis son retour, Jean-Francis Bozizé a maintenu et développé son réseau dans les groupes Anti-Balaka, et parmi les officiers de l’armée (FACA) à Bangui. [..] Son retour est une source de problèmes pour le président Toaudera, et peut expliquer la très récente mise en place d’une garde présidentielle.”

Lire l’article :  “LE RAPPORT DE L’ONU qui accable la gouvernance de TOUADERA“.

En attendant, c’est l’armée qui s’y colle sur TéléCentrafrique, pour rattraper une fois de plus un enième cafouillage présidentiel.

English version:

© Décembre 2016 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top