unicefpub
Dépêches

FOOTBALL : Un exemple du triste état du sport centrafricain

Le directeur technique national de la Fédération centrafricaine de football, Jean Jacques Ombi s’en délectait les babines par avance, et pour cause.

Depuis 20 ans, soit 1996, les jeunes sportifs centrafricains tous sports confondus, n’avaient plus pu quitter le territoire pour aller participer à une quelconque compétition internationale, même sous régionale. Faute de financement et de structures.

Mais, il y a 48 h, les jeunes footballeurs mâles, les “Fauves” de moins de 15 ans (cadets), devaient s’envoler pour Yaoundé au Cameroun, afin de participer des 17 au 23 décembre 2016 à la première édition du tournoi U-15 de football.

Hélas ! L’avion décolle sans l’équipe nationale de jeunes, alors que tout le monde était bien à l’aéroport.

Renseignements pris, un officiel de la Fédération de déclarer : “C’était un problème de places dans l’avion. C’est plein alors, ils partiront demain.”

Explication absurde et fallacieuse, on ne monte pas dans un avion comme dans un bus, sans réserver sa place.

Raison plus crédible est bien plus triste. Il n’y avait pas d’argent pour payer le vol.

L’Etat l’habituel sponsor du sport en RCA est en état chronique de cessation de paiement, chaque Fédération doit se débrouiller seule pour se financer.

T.K – LNC

English version:

Imagine your best photo ever
To Top