unicefpub
Reportage

Le Vatican : Nzapalainga entre dans l’histoire du catholicisme centrafricain, en devenant son premier cardinal

Reportage à Rome de Fernando Cancio pour LNC

LE VATICAN (LNC) – Ce Samedi 19 novembre 2016 restera sans doute gravé à jamais dans le cœur de Dieudonné Nzapalainga, qui à 49 ans seulement, devient non seulement le premier Cardinal centrafricain, mais aussi l’un des plus jeunes de toute l’histoire du catholicisme romain. Les papes romains ayant toujours eu l’habitude par prudence, de ne nommer que des vieux de plus de 60 ans, par peur des agitations des plus jeunes. Les vieux étant estimés plus calmes.

Consistoire en la basilique St Pierre de Rome pour la création de 17 nouveaux cardinaux, dont deux africains. Instant historique, la Centrafrique y gagne un Cardinal, pour la première fois de son histoire religieuse catholique.

DU JAMAIS VU

Ascension fulgurante dans la hiérarchie mondiale du catholicisme romain, pour celui qui il y a quelques années encore était en France, et ne se doutait sans doute pas, que du fait de la déliquescence du catholicisme en RCA, traversé au début des années 2000 par des scandales à répétition, que Le Vatican lui demandera de revenir au pays pour redorer le blason de cette religion.

La grave crise dans le pays, débutée fin 2012 le propulsera sur les fonds baptismaux.

L’homme s’est révélé depuis être un grand communicateur, un voyageur se voulant proche des déshérités, et ouvrant sa foi à celles des autres dans le pays. Ainsi en association avec les musulmans et les protestants, ils mettront en place une plateforme inter-religieuse commune.

Surexposé et parfois même critiqué au sein même du catholicisme centrafricain, au reproche de se servir de la crise pour faire sa propre propagande, cela n’a pas empêché Dieudonné NZAPALAINGA, dont le nom sonne comme une profession de foi (NZAPA LA A INGA en Sango signifiant DIEU SEUL LE SAIT) de gagner en ce jour sa toque de CARDINAL.

De ces 17 nouveaux cardinaux, Nzapalainga sera le deuxième à être intronisé par le Pape. Et comme le veut la tradition, c’est en latin que le Pape l’a élevé au titre de « prince de l’Eglise ».

Un geste papal pour très certainement le remercier pour ses inlassables efforts sur le terrain, en faveur de la paix dans un pays toujours dévasté par une sanglante guerre civile et une instabilité politique chronique.

200 pèlerins venus de RCA, invités par le Pape étaient présents pour soutenir leur nouveau Cardinal.

Déclaration du nouveau Cardinal, interrogé par Cyprien Viet de Radio Vatican :

 

This slideshow requires JavaScript.

English version:

© Novembre 2016 – LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top