unicefpub
Justice

Centrafrique : Le cas Jean Francis Bozizé, une belle épine dans le talon de Touadera

 
Marie-Pierre Coppens
.

Il devait être entendu par la justice hier Lundi dans la matinée par le doyen des juges, mais l’audience a été reportée.

Et le procureur de la République Ghislain Gresenguet, dans une mauvaise foi consommée de déclarer : « l’audition n’a pas eu lieu pour des raisons techniques au niveau du doyen des Juges d’instruction ».
Or questionné, le Parquet nie cette assertion : « Il n’y a pas de problème technique, c’est simplement une affaire politique ».
.
De fait, le report de l’audition de Francis Bozizé par le juge fait suite quelques heures plus tôt, à une surprenante réunion à huis clos, entre le ministre de la justice Flavien Mbata, et Diane Corner, la représentante adjointe du représentant du SG des Nations-Unies au cabinet du ministre.
.
De là à penser qu’il y a une forte pression sur la Justice par le pouvoir en place, il n ‘y a qu’un pas.
.
De son côté, Maître Jean Louis Opalegna, l’avocat de Jean-Francis Bozizé de tempêter :  « Jean-Francis Bozizé et moi-même ne sommes pas au courant de ce qu’on lui reproche. Jusqu’à maintenant, personne ne lui a notifié son mandat d’arrêt. C’est une arrestation et une détention illégale »
.

English version:

Août 2016 LAMINE MEDIA

Imagine your best photo ever
To Top