FAITES UN DON A OCHA RCA
Actualités

Centrafrique : Brutal assassinat de 2 cadres de l’UPC (Séléka) à Bangui, le pouvoir mis en cause

Eve Malonga

BANGUI (LNC) —Dans le cadre des réunions de concertation des forces vives de la nation instaurées par le gouvernement de transition, des cadres des l’UPC (Séléka), étaient invités avant hier par les forces françaises de la Sangaris à se rendre à une rencontre à l’aéroport Bangui M’poko.

Des 6 invités, 4, cadres de l’UPC, dont le porte parole Ahmad NADJAD, et le secrétaire général du mouvement prennent place dans un taxi pour se rendre à cette invitation gouvernementale.

LA SUITE PLUS SANGLANTE

Parvenu au niveau du marché “Combattant”, un étrange embouteillage oblige le taxi à presque s’arrêter.

Soudain, des hommes armés se manifestent et tirent en l’air devant le taxi. Les passagers du taxi aussitôt essaient de s’enfuir, mais très vite rattrapés par ces hommes armés, identifiés comme des ex FACA (Armée centrafricaine), devenus des Anti-Balaka. Des habitants du quartier leur donnent main forte pour immédiatement les lyncher. Un des hommes sera brûlé vif et enterré à la va vite sur place au niveau de l’Asecna (face à l’aéroport).

ahmad nadjatQuant au porte parole de l’UPC Ahmad NADJAD, il fut emmené de force sur une moto en direction de “Don Bosco” derrière l’aéroport, pour aussitôt être sauvagement torturé : membres démembrés et émasculation alors qu’il était encore vivant. Ses bourreaux ont enterré son  corps sur place.

La troisième personne fut grièvement blessée et transportée à l’hôpital, mais dans le coma. Une seule eut la vie sauve, grâce à l’intervention d’un ancien ministre habitant le quartier “Combattant”.

DES QUESTIONNEMENTS

A l’évidence, les assassins étaient avertis du passage de la délégation de l’UPC au quartier “Combattant”, se rendant à la réunion de concertation.

Qui les a prévenu ?

L’initiative de l’invitation fut celle des Sangaris. Etant donné le peu de sécurité dans la zone, pourquoi les Sangaris n’ont-ils pas accompagné la délégation de l’UPC ?

Des questions que certains ne se posent plus : Réaction du FPPA

COMMUNIQUÉ DU FRONT PATRIOTIQUE POUR L’AUTO-DÉTERMINATION -FPPA

XXX
“Nous détenons des preuves concrètes quant à la culpabilité des Anti Balaka du quartier Combattant avec la complicité de certains membres du gouvernement dans l’assassinat du Capitaine Ahmad Nadjad et ses collaborateurs. Le modus operandi de cet assassinat ne laisse aucun doute qu’il s’agit des Anti Balaka. Quelques soient les raisons de cet acte odieux, les responsables s’exposeront désormais à des conséquences fâcheuses le moment venu.”

© Octobre 2015 LNC
Imagine your best photo ever
To Top